Déraciné

il y a
1 min
53
lectures
6
Un matin je marchais, Dans le parc d’un château abandonné,
J’écoutais les oiseaux chanter,
Et j’embrassais la nature qui doucement se réveillait,
Quand soudain, j’entendis pleurer...
Je m’approchai alors de trois saules argentés,
Et surpris les pleureurs dans une folle farandole,
Ne versant sur le sol,
Que quelques larmes frivoles.
Leurs longues branches s’entremêlaient,
Ils rigolaient, et s’amusaient,
Insouciants et pleins de joie!
La peine n’était donc pas à cet endroit.
Je m’avançai alors vers un vieux chêne aux racines torturées,
Imaginant son cœur fatigué, et usé,
Mais le centenaire légèrement courbé,
Chantait en paix,
Avec le vent qui gaiement l’accompagnait.
Je poursuivis alors mon chemin et m’approchai des fruitiers,
Qui dans le verger étaient tous alignés et parés,
De délicieux bijoux sucrés.
Ils me chuchotèrent d’aller voir du côté de l’olivier,
Car parfois, ils l’entendaient gémir et sangloter !
Arbre torturé au tronc noué,
Qui sur ma joue versa une larme de rosée,
Je le pris dans mes bras,
Serrant contre mon cœur son tronc craquelé,
L’olivier alors me confia,
Que son pays lui manquait.
Il me dit qu’il fut déraciné pour être ici replanté,
Sur cette terre inconnue, loin de son oliveraie.
Le soleil son allié, L’avait abandonné.
Je lui dis alors de se retourner,
De regarder derrière lui un arbre voisin, venu d’un autre pays.
Majestueux cèdre du Liban qui comme lui avait grandi ici,
Et qui depuis longtemps lui tendait ses branches pour qu’il vienne à lui.
Maintenant ils ne se quittaient plus,
Les pleures et les rires, ils partageaient,
L’amour de leur pays, ils échangeaient,
Sur cette terre qui les avait reçus,
Et qui jamais n’avait cessé de les bercer.
6
6

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ludivine_Perard
Ludivine_Perard · il y a
très joli, j'adore la nature, c'est très symbolique bravo =)
Image de Rtt
Rtt · il y a
J'aime beaucoup, d'autant plus que j'ai lu des articles de vulgarisation scientifique qui prêtent aux arbres des sens, des moyens de communication absolument fabuleux
Image de Agnès Fayad Thomas
Agnès Fayad Thomas · il y a
Ce week-end, je me moquais de ceux qui font des câlins aux arbres! Et oui je suis très taquine.... Pour rire, j'ai enlacé un arbre et c'est incroyable les ondes qu'ils dégagent!!! Je ne me moquerai plus! Promis.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Par delà la métaphore, les arbres sont sans doute effectivement les premiers déracinés.
Image de Marguerite A
Marguerite A · il y a
J'aime cette œuvre, les arbres ont aussi des états d'âme !
Image de Agnès Fayad Thomas
Agnès Fayad Thomas · il y a
L'arbre est mon père! Libanais expatrié à l'âge de 7 ans au Cameroun venu ensuite faire ses études en France où il s'est marié et où il vit encore aujourd'hui! Un vrai "déraciné"!!!!

Vous aimerez aussi !