Délire

il y a
1 min
53
lectures
11

coucou, je reviens...de loin mais en forme Venez voir ma page, si vous avez quelques minutes, ainsi que mon blog d'auteur http://racontecrire.eklablog.com/ Quant à moi c'est avec plaisir que je ... [+]

Absurde idée d’écrire
L’écriv-hun,
sur sa jument défoliante, s’est levé tôt,
et seul, va écrire-rire l’écrit-tôt.

L’autre écri-vint tôt au vin.
L’écri-vin écrit,
ture lure lure, en vain.
Mais l’écri-vain, vexè,
écri-vit en vis-à-vis,
Mais en vain.

L’écri-vant vend du vent.
L’écri-vent souffle éolien
L’écriv-aillon en haillons,
Même dur combat !

l’écrit dur, ture lure lure.
Vint en vain à l’écri-vin,
et vingt et vingt et hun ;
et tous, ils écri-virent, vire vire
et ture lure lure.

Vint un écriv-hayon,
en voiture ture lure lure
écriv-Ain,
l’immaculée immatriculation :
vingt et un, vingt et huns
en vingt et en vain,
en vin et en haillons,
ensemble et en vingt et un
chapitres d’écrits durs,
et ture lure lure,
et de cris. Eh ! crie !
et vire vire virelai.
Ecri-vins, écri-vains,
écriv-haillons,
écri-vis et écri-vit,
Que c’est dur !
Ture lure lure

Moralité :
Cinq ou six pochtrons,
munis de papier, de crayons
pour raconter l’Histoire,
celle du Hun sur sa jument,
mais en vain, ça duuuure, et c’est dur.
(Ç’est dur mais en chantant ture lure lure et vire virelai,
et en vidant de vineuses bouteilles, c’est moins
vingt ou moins vingt cinq.
Ma montre retarde. C’est le vin)
C’est vain.
Les mêmes furent (faux) témoins que rien,
dans l’Ain,
n’arriva au hayon de la voiture
Ture lu...

Ta gueule !
11

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,