Décris moi les bouffons!

il y a
1 min
199
lectures
27
Qualifié
Image de Automne 2016
C’est le réchauffement, on se prétend victime ;
Voyeur dubitatif, regard déconcertant,
Il devine demain, son droit est légitime,
Il faut vivre aujourd’hui, plus rien n’est important.

Il gaspille serein son ultime ressource
Sans doute ni souci, jaloux de son jardin
En bonne conscience il profane la source ;
Après lui le déluge, un abus anodin.

La nuit ressemble au jour, un voile de poussière
Enveloppe les toits ; moteur pétaradant,
Des hordes d’engins fous (une mode outrancière)
Souillent d’un bruit sournois ; l’air va se dégradant.

De paisibles ruisseaux dévalent la colline
Ils emportent l’abri, dévastent la maison,
La boue et le chaos vainquent la discipline ;
L’invincible rempart s’incline sans raison.

On pleurait la forêt de vierge Amazonie
Saccagée et détruite, on ne se morfond plus,
La banquise se noie et la belle harmonie,
Un souvenir lointain, on brade les surplus.

La plage a disparu, la falaise recule,
Les gisements d’or noir chaque jour plus profonds,
Le poison pour engrais, le monde qui spécule
Sur le grand soir fatal ; Décris-moi les bouffons !

27

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Il est des choses qu'il faut dire, et vous les avez dites avec de belles images.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo, Jo, pour ce poème engagé : je vous soutiens avec un vote très enthousiaste.
"le coq et l'oie", poème-fable, est en finale du prix été 2016 jusqu'à DEMAIN à 17 heures.
Permettez-moi de vous demander de le lire et...de le soutenir : il en a besoin. Merci !
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-coq-et-l-oie

Image de Noelopan
Noelopan · il y a
Hé oui..!..On fait peu attention aux trésors qu'on nous livre sans contre partie...
Façon de dire qu'on est parfois ingrat...
Agissons donc en fonction de valeurs respectueuses..
Je vote pour ce plaidoyer...
Noel

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Votre poème est un hymne au respect de la Nature et, surtout , à l'avenir de la planète . Je relève une dynamique dans la versification , l'enchaînement des strophes n'arrête pas son souffle . permettez que je qualifie ce souffle de militant ? Je vote. Mon poème http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-pomme-au-compotier traite du dernier souffle, iriez vous le gratifier d'une lecture et d'un vote ?
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli poème engagé ! Bravo, Jo Cassen ! Vous avez mon vote !
Une petite visite à mon carton en finale été ? : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-societe-fait-un-carton

Image de Chris Artenzik
Image de Jean-Michel Palacios
Jean-Michel Palacios · il y a
Merci de cet sorte d'éloge à nos erreurs
de plus en plus flagrantes, aveuglantes.
On ne peut plus regarder ailleurs.
Ou alors la fin est inéluctable.

Le plastique reviendra dans nos assiettes
issu de ce continent flottant qui se développe dans l'Océan Indien
Sous la forme d'un poisson ou d'un oiseau
A l'huile de palme ou mazouté...

Le reste est à venir
Merci de votre inspiration
Amitiés
ASeLireEncore
JM

Image de Francine
Francine · il y a
Triste constat courageux et alarmant. Poussez ce cri plus fort, ébranlez les consciences, le dire en poème est une grande prouesse !
Image de Bonois CHARDON
Bonois CHARDON · il y a
Les bouffons
Iront vivre sur Mars
Laissant les dindons
De la farce
Sauver peut-être
Ce qui peut encore l’être

Vote
Merci
Amitiés
Bonois

Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Bel hommage à notre planète mère,mon vote!

Vous aimerez aussi !