1
min

Déclaration à Maria Luisa

Image de Richard Devost

Richard Devost

4 lectures

0

Qui subit le sourire de tes yeux
Désormais est l'homme de jours heureux
La lueur câline du merveilleux
Voie de l'abyssal désir amoureux

Suffisent quelques minutes par jour
Pour irriguer mes artères à l'amour
Maladroitement hélées de "-Bonjours"
Autant purs silences que mots d'amour

Voilà je suis déjà l'ami fidèle
Charme vieillot, galanterie modèle
Joueur de ce qui en vaut la chandelle
De mes tendresses les plus irréelles

Un seul de tes regards me fait gamin
Alors te connaître est mon chemin
Ainsi s'il s'avère sans lendemain
De ma pulsion, je ferai l'examen

Si ton coeur cherche sa part de vie
Un complice et un doux ami
Partage avec moi ce brin de folie
Et tentons de provoquer l'embellie
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème