De sculpteur inconnu......

il y a
1 min
82
lectures
12
De sculpteur inconnu......

Fermant à demi les yeux, il recule.
La tête penchée, d'un air incrédule,
Il sourit, gonflé de saine satisfaction,
Son chef d’œuvre, sa sublime création.

Le bloc de pierre informe et gris d'hier,
Est devenu cette divine none en prière.
Elle attendait, dans son linceul de marne,
Qu'une boucharde acérée la désincarne.

Les mains en sang, il ne sent plus rien,
Immobile, il souffle, il contemple, il est bien.
Un brouillard poisseux auréole la statue
Que le manque flagrant de clarté accentue.

Mais, là, dans l'atelier encombré et poussiéreux,
Un faisceau de lumière semble tomber des cieux,
Et vient illuminer le doux visage de la piété,
Sublimant l'expression de son regard attristé.

Prostré, il ne saurait dire combien de temps,
Pour prolonger la beauté irréelle de cet instant,
Incapable de discerner entre le rêve et la réalité,
Il s'agenouille, et meurt, exempt de toute célébrité.
12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !