Dans l'absinthe crépusculaire

il y a
1 min
154
lectures
24
Qualifié

Les mots... Plus on les aime plus ils nous manquent et moins on parle et plus on écrit. Plus on est seul plus on s'enferme dans un bocal, espace bonsaï pour désirs incommensurables.  [+]

Image de Automne 2020
Dans l'absinthe crépusculaire 
De tes yeux je meurs à l'envers 
Happée par des lames de fond 
Vers des abysses de lumière

Et cette crinière de dunes 
Mélopées de chair et de lave 
Embrase le bleu des lagunes 
Endormies au creux de mon âme

Et toi tu traces la ligne d'or 
De l'horizon au crêt des vagues
Serpents charmés qui se redressent 
Tout contre la main qui caresse

Rose des sables emprisonnée 
Dans l'épave de mes destins 
Languide esclave je n'étreins 
De mes amours que la fumée

Dans ces volutes mordorées
Tu inventes pour moi l'entrave 
Qui me crée et me fait étrave 
Pour braver les flots du passé

Tu m'escortes vers la haute mer 
Saluant la figure de proue
Qui part pour dompter les chimères
En mettant ses deuils à genoux
24

Un petit mot pour l'auteur ? 33 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de El Djibo
El Djibo · il y a
Beau poème ! Vous avez tout mon soutien. Je vous invite à lire mon récit sur ce lien : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-seul-enfant-de-la-famille
Bonne chance

Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Un texte qui tangue, qui fait flots et ondule. Mais avant tout un travail des mots, si bien disposés.
Image de Odile ANIZET-DERUSSY
Odile ANIZET-DERUSSY · il y a
Tout toi.... c'est beau, c'est doux et fort, l'éternel débat de nos existences de femmes
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Merci sister !
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Le flacon de l'ivresse sera-t-il jeté à la mer sans message, soupçon de désespoir...
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Très jolie atmosphère ! Belle découverte de votre profil par la suite je m'abonne ^^
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
merci de ce retour bienveillant
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Des octosyllabes agréables et toute une série d’images et de métaphores marines pour évoquer une vie tourmentée et pleine d’obstacles.
J’aime.

Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Merci de votre soutien !
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
J'aime vraiment beaucoup.
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Merci, cela me touche !
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
je suis le seul à avoir un petit logo à la fin de chaque vers ?
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Bonjour, ce texte n'est pas écrit sur un téléphone, les touches sont bien trop petites pour mes gros doigts ! C'est un copier-coller de Word !
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
je n'étais pas irrévérencieux ! Certains textes écrits sur téléphone laissent les traces de ces petits carrés à la fin de chaque vers. J'essayais juste de trouver une explication
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Je n'y ai vu rien d'irrévérencieux ! Je donnais juste un éclaircissement.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mystères de l’informatique pour certains textes.
Parfois certains y voient un logo, un signe typographique étrange, d’autres ne voient rien, selon le support.
Pour moi pas de logo ici.
Inutile de changer vos lunettes, tout est normal jusque là 😉

Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
c'est une touche où il y a marqué "L. SEP". Sans doute un texte écrit au téléphone portable .
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ah oui en effet, peut-être un téléphone portable, l’auteure nous le dira.
C’est étrange et surprenant.
Comme cela peut éventuellement nuire au poème qui est très bon, je viens de le signaler à Short Edition.
Bon week-end, Juju.

Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Beau ... Mon vote.
Image de Hélène ANIZET
Hélène ANIZET · il y a
Merci !

Vous aimerez aussi !