1
min

D.C ( Déni Conscient ) 5 Janvier 2018

Image de Holoway

Holoway

7 lectures

0

Il est perçu comme un ennemi
Il est un ami de la famille
L’écris, j’arrête pour une durée indéfinie
Mon agressivité est ma coquille

Pour ne pas craquer ; je fais appel à mes idoles
Mon innocence, je l’ai perdue
Avec eux, toujours je décolle et m’envole
Je n’y trouve pas d’issue
A ce qui m’arrive y a un symbole
Même si le discernement m’est inconnu

Vivre dedans me plaît
Même si j’ai des absences
Car oui, je suis protégée
Que ce soit un peu ou en abondance
Mais aussi rassurée
C’est pour moi, ma seule défense
En absences : dès fois je n’en ai conscience

Je ne peux pas faire autrement
Pour moi, c’est réel
Oui, la vérité je la dément
Je ne sais pas si elle est éternelle
Et encore oui, en l’inventant
Mais oui, elle est essentielle

Certains mots me sont fatals
D.C dans le silence
Mais pour moi, ma situation est banale
Ca m’offense
Ma vérité est normale
J’avance à contresens

La vérité me parait incohérent
La douleur est comme du poison dans mes veines
Oui, je sais, Déni Conscient
Qui me cause crises d’angoisses et peine

Je ne peux pas faire autrement
Mais pour moi, c’est réel
Oui, la vérité je la dément
Je ne sais pas si elle est éternelle
Et encore oui, en l’inventant
Mais oui, elle est essentielle

Je ferme ce paragraphe avant d’arrêter
Et dire qu’avant je disais que je continuerai à vie
Pour de meilleurs sommeils la nuit
Je ne sais pas quand je reprendrai
Sûrement quand j’aurais passé de vraies nuits
C'est-à-dire à vraiment dormir et pas de sommeils légers
Ou simplement pas de nuits blanches programmées
Et surtout quand je me sentirai

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,