Cycle ovarien

il y a
1 min
1
lecture
0

De la séduction dans nos vers, un cocktail fruit de la passion. Recette : un souffle de musique, un soupçon de moi dans l'autre, un rien d'être en l'air, le tout cuit à feu follet en remuant de  [+]

Des hivers printaniers, aux étés désertés,
à ces dames harpies, il est comme si donné,
l’entre-temps des parjures, sur le dos de minés ;
alors si promptes à serrer, au large les évadés.

Et si par volage, de ces mers louvoyantes,
elles accostent le rivage, et découvrent terre tentante,
ce n’est que pour s’en sucrer de passions dévorantes,
des plein-à-jouir solennels, aux crus s’y fiant de l’hôtel.

En ces piégeuses saisons,
les poissons d’étals,
ne sont qu’inféconds,
aux lits des hérons.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !