Criminelle

il y a
1 min
36
lectures
4
Tu te retournes enfin
Les fléches sans venin
Que tes yeux me décochent
Touchent mon cœur si proche.

Pleurant ton absence
Sourd de ton silence
Malade depuis tant dʼheures
Il regoûte au bonheur

Ton sourire rayonnant
Ton regard indécent
Tes lèvres soufflent les baisers
Qui parviennent à mʼapaiser.

Fugitive sensation, car je suis aliéné
Par mon amour fou, totalement enchaîné
Et mon destin se dessine
Victime de ta beauté assassine.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Bien joliment dit-:) On continue Cher Ami....Oui oui. Au plaisir de te lire encore!