Cours

il y a
1 min
221
lectures
33
Qualifié
Image de Automne 2016
Dans l'ouragan de mes pensées
Se dressent des mots paysages
Toutes nos envies dépassées
Coulent sur les flots d'un visage
Et si le fleuve avait un sens
Je me jetterais dans ses bras
Mourrais dans son arborescence
Dont le tronc longtemps macéra

Dans la rivière des mots, l'eau
S'en va sans peine ni santé
La grève noire voit le flot
Glisser sans jamais refléter
Le rayon mère de lumière
Aussi triste que mon doux corps
Fuyant au fond de la rivière
Je nage dans le noir encore

Sans jamais toucher d'autres lais
Mes maux paraissent fous de joie
Les nuitées se font des relais
Sans que le jour lève la voix
Ainsi je ne souffrirai plus
Et mon mal être s'éteindra
Comme si je n'avais voulu
M'endormir dans ce sombre drap

33

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !