1
min

Coup de blues

Image de Brunot

Brunot

8 lectures

0

Coup de blues

La rue était offerte aux forçats du bitume,
Aux bosseurs de l’asphalte, aux boys du macadam,
Et les badauds pestaient, prenant à leur grand dam
Dans les naseaux, l’odeur du goudron noir qui fume.

C’était un jour bien triste empreint d’une amertume,
Des marins sur les quais, de retour d’Amsterdam,
Cherchaient un caboulot pour un digne ramdam
Qui tiendrait lieu céans d’un hommage posthume :

L’un des leurs était mort au large des Shetland,
Et le corps à la mer, hantait ce no man's land.
Un flash de radio confirma la nouvelle,

Quand, à cran, les voisins, de peur de s’indigner,
Quittèrent les lieux par une étroite ruelle.
Du haut de mon balcon, je les vis s’esbigner.



2013
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,