Cornichette

il y a
1 min
178
lectures
6
Qualifié

Juliette Desmarguerites aime lorsque sa maison est pleine de livres. Elle aime Modigliani mais aussi Camille Claudel et les régions viticoles. Juliette écrit par-ci par-là parmi d'autres  [+]

Image de Hiver 2014
Cornichette n’aime pas faire la fête,
C’est une chouette boîte à vide poche.
Et, heureuse, elle lève sa tête !
Après tout, elle n’est pas si moche.

Cornichette est figée sur ma table.
Elle sourit bêtement, attendant,
Que quelqu’un passant, aimable,
Veuille bien la remplir en ’dans.

Cornichette est une vache surnommée,
Pleine de clés et autres joyeusetés,
Qui, si l’on en convient et ce jusqu’à demain,
Ne rempliront plus des tas d’autres vides pour rien.

Cornichette pestera toujours,
Car, taillée dans la céramique elle est
Alors, malgré ce hic et avec amour,
Je la conserverai, félée, encore un jour.

Mais, Cornichette ouvre bien tes oreilles !
Sache accueillir et frissonne,
Car sans moi et mes pareils,
Tu finirais, malheureuse, sans patronne !

Ou, transformée en pomme, je te préviens, j’consomme !
Croquée sans raison, et ce jusqu’au trognon,
Pour finir non loin de ta place, là, au jardin, près des limaces,
Je jouerais avec ta masse, c’est vrai, y’aura de la casse !

On te retrouverait dix mille ans plus tard, pauvre têtard,
En morceaux découverts, dans ton nouveau nid désert,
Sans ami et sans personne, amaigri, nouvelles moucheronnes,
Alors que tu étais là, vachette, prenant part à ma vie, en cachette, confidente silencieuse et peinarde malicieuse !

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !