2
min

Colère contemporaine

Image de Ilnuaj Draglen

Ilnuaj Draglen

1 lecture

0

Ils collent à l'humanité comme un beau cancer de la peau.
Se croyant omniscient, mais la connerie est leur appeau.
Visible comme un génocidaire aligné chez les pacifistes
Examinons l'ennemi minable dénommé l'extrémiste.

De petits types pathétiques avec un appétit piquant de tic
Suceur de sang sans pitié te mastiquant comme un moustique
Tu es avec eux ou contre eux, mais sous leurs pieds c'est beaucoup mieux.
Peureux, jamais heureux, ils n'existent que pour êtres odieux.

Frappons dans la foi pour commencer, cuisinons les grenouilles de bénitier.
Ils ont un flingue dans chaque mains mais prônent la paix, la pitié
Des analphabètes vraiment très bêtes qui disent avoir lu les textes sacrés.
Des lecteurs de cartes bleu frappant leur monnaie sur le dos des massacrés
Les mêmes qui détournent toutes les phrases externes en blasphème.
Ceux-là qui considèrent la femme comme un sac derrière un hymen.
Alors que de bons croyants se crament pour donner tout leur amour.
Ces vantards transformeraient la Mecque en perchoir à vautours.

Et comment louper tous ces carnassiers censés nous gouverner ?
Ceux qui maltraitent des minorités pour botoxer leur renommée ?
À droite les néonazis à gauche les nouveaux stalinistes.
Au centre, les pires de tous, ces tapins du capitalisme.
Eux qui ont vendu leur âme pour être à la pointe du triangle.
Serrant la main des pauvres de l'arsenic couvrant leurs ongles.
S'accusant avec ferveur pour gratter quelques électeurs.
Occupés à se bouffer quand la terre vit ses dernières heures !
Ça sentait la vase, il est temps de gratter les abysses.
Avec des dégénéré genrés rongés d'idées arrière-gardistes.
Ces soi-disant survivants vivant pour interdire l'avortement.
Qui obligerait des femmes violées à se faire appeler « maman ».
Ces gosses de timbrés postés dans les manif' pour tous.
Dont les parents barrés font répéter des trucs atroces.
Les refoulés, les frustrés traitant les bi' d'homophobie.
Ces réac' pour qui le BDSM est la plus malsaine des folies.
Ces dites féministes haïssant tous ceux qui pendent d'en bas.
Interdisant aux moindres mâles de rejoindre leur combat.
Assurant ainsi au patriarcat une bien jolie longévité.
À cause de qui des mecs ont peur d'assumer leur féminité.

Aussi les vrais-faux vegans et les autres rebelles de passages.
Je parviendrais pas à tous les citer en six cents soixante-six pages.
Des machistes bovins crachant sur des ballerines sans décence.
Des antiracistes accusateur à ces sales fascistes en puissances.
Je hais tous ces lâches qui se cachent derrière des idéaux.
Ravis d'être dans la masse qui rend confortable la vie d'idiot.
Toutes ces tumeurs pas malignes de leurs propres mouvements.
Qui s'en branle de perdre tant qu'elles existent aux yeux des gens.
Dégoutant, elles inciteraient un végé' à croquer un jambon de parme.
Et pousseraient un romantique à aller cogner sur sa flamme.
Ces crétins sans réflexions qui ne rendent service qu'à l'opposition.
Pour qui l'humour est un crime passible des pires peines de prison.

J'ai fini par ouvrir un Larousse afin d'en avoir le cœur sûr.
Pas de doute, extrémiste est un synonyme de cyanure.
À tous ces faux combattants saccageant le travail des vrais militants.
Si vous voulez leur rendre service, disparaissez, ici, maintenant.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème