1
min

Chocolat

Image de Eddy carlyle

Eddy carlyle

3 lectures

1

C'est moi
Qui tire un peu
Les haines.

C'est moi
Le corps
Lacéré de cris.

C'est moi
Aux ongles tordus
Qui raye les murs.

C'est moi
Qui reste nu
Quand d'autres
Te déshabillent.

C'est moi
Qui t'affectionne
A en flinguer ma
Pomme.

C'est moi
Qui rêve
D'une autre que
Toi même.

C'est moi
Qui rugit
Rouge.

C'est moi
Qui souffle
Court.

C'est moi
Qui rage la nuit
A en perdre la foi.

C'est moi
Qui me bouscule
Tourne et puis
Vacille.

C'est moi
Ma douce folie
Qui me défigure.

C'est moi
Qui pleure en douce
De quoi noyer ma
Flamme.

C'est moi
Qui donne le la
A en perdre la voix.

Pour celle que tu n'es pas
Pour celle que tu n'es plus

C'est moi
Qui te maudit
Toi que l'on ne voit
pas.

C'est moi
qui devait t'attendre.

C'est moi
qui veux te rejoindre.

C'est moi
au bout de mes bras
qui grave le chemin.

Qui me mènera à toi

Je suis le sang
Dans le blanc
De tes yeux.

Adieu.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Saint Sorlin
Saint Sorlin · il y a
L'amour en testament
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur