Charme des voilages

il y a
1 min
3
lectures
0
Charme des voilages



lévite l'oblique
atlante de la part qui s'éclaire

et s'explique la lueur

par la sereine débordance
la verticale inapte à scinder
se corrobore

ondoie la ténuité
d'un mimodrame de traverses

au mitan pérenne de leur impondérable ascension
les ovoïdes nervurés papillotent


matrice le mur
qui blanchoie de son face-à-face
pour cette glisse de lumière

qu'entre deux chiffrages fragmentiques
l'angle symétriseur fait lire

et dont l'éloignement
aile en diagonale un cendreux trapèze
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,