Charlemagne

il y a
1 min
38
lectures
10

Je suis un être plutôt instable, un tantinet introverti.Mon gout néanmoins principal va à la poésie, de préférence gaie, limpide, évidente, sans trop de mystère, compréhensible aisément  [+]

Alli ! Allo ! Alla ! Ah ! Ah ! Ah !
Les loups aboient
Martèlent comme autant d'Attila
Leurs pas d'oie.

Teutonne contrainte vert-de-gris,
Pour le Gaulois, sa liberté.....un voeu pieux.
Ecole obligatoire de Jules Ferry
Pour l'écolier buissonnier.....sa liberté, ça n'est guère mieux.

A cette époque, Jacques Prévert
Est un jeune quadragénaire.
Pour amorcer mon histoire de communale,
Je lui emprunte, maintenant, quelques vers banals.

Deux et deux quatre..... ou mieux
Vingt-deux .
Deux et deux quatre, quelle éculée ritournelle,
Je ne suis plus en maternelle !

Avec petit Charles, me voilà donc à la grande école.
Tous deux fiers et craintifs à la fois de cette nouvelle geôle.
De sept à quatorze ans, jusqu'au certif
Tous ensemble sous la férule d'un unique instit .

Aujourd'hui, pour les petits nouveaux, dans le grand bain,
Première leçon d'histoire
Extirpée d'un écorné grimoire,
A connaître par coeur pour le lendemain.

Le thème : " Charlemagne était un grand conquérant".
Ainsi, on ne déroge pas à l'air du temps
Et de plus, n'est-ce pas lui qui a eu cette idée folle,
Un jour d'inventer l'école !

Qui dit leçon
Dit interrogation.
Le maître a désigné
Petit Charles qui est dans ses petits souliers.

Il est au tableau noir,
Pâle, dans sa blouse grise.
Il est pourtant sûr de bien savoir,
Sa leçon, il l'a cent fois apprise.

Devant l'assemblée des bancs,
Il démarre, le coeur battant :
"Charlemagne était un grand con....",
Le " quérant " a chu dans un trou de mémoire profond.

Cet incident d'école, à priori bénin
Ne fut pas sans lendemain.
Dans une contrée privée de distraction,
Il fit, dans le village, le tour des maisons .

Il battit, tel un écho, la campagne.
Depuis, petit Charles, on le surnomme Charlemagne.
Et plus tard, auréolé de sa couronne,
Charlemagne eut la préférence des plus mignonnes.

10

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Je suis venue lire, je ne l'avais jamais lue. Et comme toute histoire vécue elle sent le vrai, le "lauthentique" comme disait si bien Ugolin dans Jean de Florette. J'aime beaucoup ce Charlemagne, vu de cette façon. Merci Jean de m'avoir proposé cette lecture.
Image de Duje
Duje · il y a
J'ai beaucoup de brouillons qui traînent mais je n'ai pour le moment pas le "jus" adéquat pour les éditer . Mon Charlemagne était de là-haut , ton Ugolin est bien de chez toi ....
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Tu devrais les ressortir tes brouillons...la forme va revenir, écrire, ça fait du bien...quand ça ne va pas trop, crois-moi !!!
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je redécouvre avec plaisir ce poème que j'avais déjà apprécié jadis !
Image de Duje
Duje · il y a
OK merci .
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est quand même Charlemagne qui a inventé l'école, dit la chanson, et donné à notre pays le nom de "Francie" qui devait évoluer en "France"... ou l'inverse ! C'est loin, tout ça !
Image de Duje
Duje · il y a
Merci d'avoir lu cette histoire lointaine qui est la relation d'un fait vécu à l'Ecole Primaire .
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Une fable qui fait chaud au coeur et à l'esprit, merci pour cette petite beauté
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Pauvre Charles enfin peut-être pas !
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Une fable originale pour l'ecole authentique de mon enfance
Image de Duje
Duje · il y a
C'est une histoire vécue