Champignons

il y a
1 min
212
lectures
8
Qualifié

Mon nom est Actinea. D’apparence humaine, je suis l'ultime spécimen d’une créature marine disparue il y a 500 millions d’années. Mon espèce a muté pour quitter les océans devenus hostiles  [+]

Image de Hiver 2013
D’abord il te faudra les dénicher :
Tapis en grappe au pied d’un feuillu vénérable,
Cachés au cœur de broussailles impénétrables.
Mêlés aux phalles obscènes à l’odeur détestable,
Embusqués quelquefois en des lieux improbables.

Règles savantes, il te faudra gérer :
Morille en avril découvre ses replis,
Girolle de l’été à l’automne montre ses plis
En ronds de sorcières danse le pied violet,
En futaie de hêtres se niche le bolet.

Et là, il ne faudra pas te tromper :
Phalloïde mortelle aux allures de vineuse,
Tue-mouches merveilleuse, dans l’assiette tueuse.
Amanite panthère n’est pas digne coulemelle,
Lactaire délicieux ne vaut pas chanterelle.

Recettes fines il te faudra créer :
Beignets croustillants de lépiote élevée,
Vesses de loup à l’ail et persil poêlées,
De russules choisies, tes salades s’avivent,
L’omelette d’agarics ravira tes convives.

Enfin, Nature, il te faudra louer...

8

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Vous me mettez l'eau à la bouche avec tout ça !
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Excellente connaissance des champignons décrite de manière fort champêtre. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite aujourd'hui à venir découvrir et soutenir son poème Découverte de l'immensité en finale de la quatrième matinale en cavale. Merci à vous et bonnes fêtes.
Image de Anne Floquet
Anne Floquet · il y a
Hello. Merci à tous ceux qui on voté et voterons j'espère pour mon ode aux champignons. Comme l'automne est là, je vous souhaite d'opulentes cueillettes et des fricassées gargantuesques.

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Le mot envolé

Actinea

Ce matin au lever j’ai remarqué que j’avais perdu le mot. La panique entra alors dans le lit. Je la sentis monter sous la couette et étreindre mon ventre. L’asphyxie me guettait. J’ai bondi... [+]