Cette nuit, les rêves se sont enfuis

il y a
1 min
365
lectures
46
Qualifié

Que suis-je ? Rien d'autre que l'ombre-éponge d'un monde inondé. «Le désespéré n'a pas de patrie. Moi, je savais que la mer existait et c'est pourquoi j'ai vécu au milieu de ce temps  [+]

Image de Eté 2016
Cette nuit, les rêves se sont enfuis,
Cette nuit, la lune est ensevelie
Sous un océan de mélancolie
Sous un rayon noir, sous un cœur sans vie.

Cette nuit, le monde est devenu sombre,
Cette nuit, le monde tombe. Décombres !
Sous des vagues de poussière, nos ombres
Sous des vents brillants, brûlants, nos corps d’ombre.

Ce soir, comme chaque nuit
Ce soir, comme chaque soir
Les oiseaux sont arrivés.

Ce soir, comme chaque nuit
Ce soir, comme chaque soir,
Leurs monstres d’œufs sont tombés.

Cœurs explosés
Volés
Brûlés

Cette nuit, les rêves se sont enfuis,
Cette nuit, la lune est ensevelie.

Il n’y a plus de songes
Chez moi,
En Syrie.

46

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !