Cendrillon

il y a
2 min
704
lectures
400
Qualifié

Pourquoi écrire ? Parce que l'on n'est jamais seul, quand on est avec ses mots, et que pouvoir les partager, il n'y a rien de plus beau  [+]

Image de Automne 19

Dans mon rêve de cette nuit, ma fille avait quatre ans,
Pas de poupée Barbie, et pas de Prince charmant.
Elle portait un short bleu, elle jouait au ballon
Même si c’est scandaleux, d’s’écarter du sillon !
Même pas peur des souris, elle aime les attraper,
Pour s’tenir compagnie, elle kiffe les araignées !
La dînette est rangée, elle préfère les voitures,
Elle adore le danger, elle raffole d’aventure.
Si un copain la tape, elle lui dit tête d’ampoule,
Si un caïd la frappe, elle lui met un coup d’boule,
Et si on s’en fichait, de ce cercle vicieux
Toujours ces mêmes clichés, et si on faisait mieux ?

Dans mon rêve de cette nuit, ma fille avait quinze ans,
Une beauté inouïe, un regard fracassant.
Elle portait une p’tite jupe, sans peur des gros pervers
Qui la traiteraient de pute, la matant de travers.
Elle faisait sa coquette, quand elle avait envie
N’en faisait qu’à sa tête, parce que c’était sa vie.
Grève de l’épilation, n’en déplaisent aux gros porcs
Et leur domination, elle est bien dans son corps.
La balance indiquait, quelques kilos en trop
Pour elle c’est du chiqué, elle est bien dans sa peau.
Et si on s’en fichait, de ce cercle vicieux
Toujours ces mêmes clichés, et si on faisait mieux ?

Dans mon rêve de cette nuit, ma fille avait vingt ans,
Un copain, des amies, et parfois des amants.
Elle faisait des études en école d’ingénieur,
Deux ou trois certitudes, sans se croire supérieure
Douée en mécanique, mais pas garçon manqué
Fan de mathématiques, pas besoin d’critiquer !
Elle jouait au rugby, elle faisait de la danse,
Pas besoin d’alibis, pour calmer l’assistance
Elle était juste elle de toute son insouciance
Elle était naturelle sans craindre les médisances
Et si on s’en fichait, de ce cercle vicieux
Toujours ces mêmes clichés, et si on faisait mieux ?

Dans mon rêve de cette nuit, ma fille avait trente ans,
Une maison, un mari, un chat et deux enfants.
Son homme changeait les couches, il avait d’la patience,
Des mots doux pleins la bouche, c’était une évidence.
Il faisait la vaisselle, le jardin, le ménage
C’était si naturel que les tâches se partagent.
Ils sortaient en famille, parce qu’ils adoraient ça,
Elle avait ses amies, elle faisait d’la salsa !
Tous les deux ingénieurs, elle gagnait autant qu’lui
C’est si simple le bonheur, de vivre épanouie.
Et si on s’en fichait, de ce cercle vicieux
Toujours ces mêmes clichés, et si on faisait mieux ?

Dans mon rêve de cette nuit, ma fille a soixante ans
A perdu son mari, mais elle a toutes ses dents.
Elle croque toujours la vie, on l’appelle la couguar
Si tu veux mon avis, elle est loin d’être ringarde !
Elle raconte au passé, ce qu’a été Me Too.
Aujourd’hui c’est classé : il n’y a plus de tabou.
Plus de lolos à l’air : c’est fini la bisbille
Plus besoin d’faire la guerre : les Femen se rhabillent,
Plus de journée d’la femme : c’est tous les jours leur fête
Pardonnez-nous mesdames pour ces siècles de disette.
Et si on s’en fichait, de ce cercle vicieux
Toujours ces mêmes clichés, et si on faisait mieux ?

Je me suis réveillé : il était vingt-trois heures
J’aurais pu me noyer dans un bain de sueur,
Le monde autour de moi, est beaucoup moins subtil,
Ça me met en émoi, heureusement j’suis stérile.

400

Un petit mot pour l'auteur ? 57 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Bravo !
Image de JAC B
JAC B · il y a
Une chute sans avenir , du coup on ne fera pas mieux ?
Le message est porteur de tant de vérités! Bon automne à vous Le Vrai Monde.

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un poème aigre-doux qui se laisse déguster !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Une fille qui a du caractère
La chute douce-amer m'a bien fait rire

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une superbe plume pour cette histoire fascinante ! Mes voix ! *****“Gouttes de Rosée” est également en compétition pour le Grand Prix Automne 2019. Merci d’avance et bon dimanche !
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Un texte bien sympathique et...lol, la chute mutine ! *****
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
j'avais déjà voté et je m'en suis souvenu dès le premier vers ... j'aime vraiment beaucoup !
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Je ne suis pas fan des élisions, en revanche la progression de ce poème est très sympathique. Il y a de la vie dans ces vers :)
Image de Frédéric Triquet
Frédéric Triquet · il y a
Top
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Très belle plume comme chaque fois ! La conclusion est fatale !
Mes voix pour vous voir faire.. mieux 😉 !🌟5

Vous aimerez aussi !