CASSE-TÈTE NEURONAL

il y a
1 min
115
lectures
17

Terrienne désabusée, l'écriture est le plus bel exutoire que je connaisse pour vivre dans ce monde en dégénérescence ! Eternelle utopiste, j'ose croire encore q'un jour, le genre humain se  [+]

Y'a des regrets qui traînent dans mes rues
des chimères folles qui grimpent sur mes murs
et puis des espoirs à perte de vue
même si le vent s'engouffre dans mes voilures

Y'a des étoiles qui dansent dans d'étranges galaxies
Des fragrances oubliées trouant mes souvenirs
ainsi que tout un tas de mots jamais écrits
et des notes cristallines portées par les zéphyrs

Y'a des cascades de rires broyées avec fracas
graines étouffées dans l’œuf par tous les aléas
Puis des déchets laissés ça et là
par une troupe entière de gougeas

et il y a des murmures reniés
recouverts de poussière et souillés
par toutes les années accumulées
et que je n'ai jamais pu enterrer

sans oublier ces piles de non-dits
ces mauvaises herbes qui gangrènent mes nuits
s'accrochent à mon âme sans répit
surgissant sans cesse à grand bruit

Y'a tout un fourbi qui se télescope
des poussières de vie qui s'accrochent
à ma mémoire kaléidoscope
je peux même en remplir mes poches

Alors avant que ma caboche explose
J'prends un raccourci et je fais une pause
loin de ce monde de sinistrose

Je m'envole au Pays de l'Utopie
pour un moment, mes maux, je les oublie
car au final c'est là qu'est ma vraie Vie
17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !