Capitaine déchu

il y a
1 min
1 221
lectures
1003
Finaliste
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Un poème parfait sur la forme : une terza rima bien respectée qui met en valeur un fond très sombre. Le vers final vient ponctuer le poème d'un

Lire la suite

J'écris Au fracas du silence qui bouscule mon esprit, J'écris Avec rage pour combattre ma dyslexie, J'écris Quand les mots s'étouffent sous des rêves meurtris, J'écris Pour partage  [+]

Image de Hiver 2018

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Son doux profil oscille au souffle de l’espoir,
Soutenu par l’amour infini de sa mère.
Perverse maladie en son être vient choir,

Répandant un limon opaque de misère.
Pourtant son regard rit sur l’infâme douleur,
À l’instant où mon cœur étouffe de colère.

Capitaine déchu, prisonnier du malheur,
Ancré dans son fauteuil, reflète l’innocence.
L’aube de ses six ans dissémine un bonheur,

Que vague scélérate immerge à échéance.
Âme belle et gracile, embastillée au port,
Propage sa candeur pour défier la malchance,

Accepte l’agonie en combattant la mort.
Pour toi lueur d’abysse, aura blanche d’étoiles...
J’implore en mots d’écume, indignes de ton sort,

Qu’un zéphyr magnanime édulcore tes voiles.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Un poème parfait sur la forme : une terza rima bien respectée qui met en valeur un fond très sombre. Le vers final vient ponctuer le poème d'un

Lire la suite
1003

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marcel Faure

Vous aimerez aussi !