Bulles et frissons

il y a
1 min
3
lectures
0
Le champagne glacé
Coule sur vos seins
Qui se durcissent
Sous la fraîcheur
Et sous ma bouche
Qui lèche et aspire

Vous vous sentez glacier
Sous un soleil au zénith
Qui avance et recule
De l'ombre à la lumière
De mes lèvres à mes dents
De mon sourire à mon rire

Agenouillé
Je relève vos fesses
Et vous sentez glisser en vous
Mille bulles frémissantes
Votre ventre devient coupe
Torrent joyeux
A la fonte des neiges
Qui déborde et se répand
Comme une manne frétillante

Vous me sentez boire
A la source
Goulûment
Puis rechercher la moindre goutte
Du mélange sacré
Les sens exacerbés
Par cette succion sucrée
Vous me priez de vous prendre

Je me saisis de la bouteille
Vous vous affolez
Vous vous insurgez
Vous contestez....
Mais vous me voyez boire
En riant au goulot
Et asperger vos fesses du nectar
Qui se glisse le long de votre sillon,
Vous m'y sentez boire à nouveau
Vous ne vous affolez plus
Vous ne vous insurgez plus
Vous contestez....
« Mais qu'attendez-vous, Monsieur,
Je meurs de soif... A mon tour... »
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !