1
min

Big-bang

Image de Alain Rougé

Alain Rougé

29 lectures

1

Le big-bang au hasard ou du Père éternel
A lancè l'univers en espace flottant,
Des étoiles filantes et des globes mouvants
Comme aurait peint Chagall y ajoutant des ailes...

Une arche de Noé sous un bel arc-en-Ciel
A sauvé du chaos l'âme et les sentiments,
Rappelant à nos corps, égoïstes souvent,
Que de nous reproduire est d'amour essentiel...

Neuf mois de préhistoire où nos mères nous portent
Au début de l'histoire, au passage, à la Porte,
Au "tout beau tout nouveau" de première impatience

Et c'est le ressenti qui manque à ma mémoire,
De ce monde flottant d'amour et d'abondance
Où j'ai vu le big-bang et cette vie m'échoir.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un très joli sonnet qui est passé inaperçu. Un big bang, un chaos immense à la base, à l'origine de la Création, un espace géant, infini, infiniment grand, composé de milliers, de milliards de galaxies et autant d'individus, de planètes jumelles, de systèmes quasi identiques, empli de matière noire, de trous noirs, de trous de vers, de mondes parallèles, Et les photons jumeaux se font écho, les quasars, ces tourbillons, spirales infernales, enzymes gloutons animent ce tissu vivant empreint de mystère, partie prenante, partie prégnante dans la mélodie de l’univers. Un univers sans cesse en expansion et là comme un petit point sur l'horizon Terre, l'humain, l'Homo Sapiens, le petit d’Homme qui naît, qui vit, aime, hait, se bat, se meut, s'émeut et meurt, participe à l'histoire de la planète bleue, animal doué de raison, de déraison et puis de dérision, du haut de sa grosse cylindrée, sa matière grise dotée de raisonnement, de logique élémentaire, se pose des questions existentielles sur sa raison d’être et les points d’interrogation universels finissent en points de suspension. Nous sommes toutes et tous des poussières d'étoiles, c'est là d'où nous venons et où nous retournerons.
·