Bien sûr

il y a
1 min
10
lectures
1
Bien sûr que j'ai rêvé de te garder pour moi
De te garder tout près
Juste au creux de mes bras
Tu es l'oiseau blessé que j'appelais
Bien sûr j'ai espéré devenir tout pour toi
Ton ciel et tes chansons
Ton île, ta raison
Tu es l'oiseau blessé que j'appelais
Bien sûr j'ai tout donné et je n'ai plus que toi
Voyageur sans rivage
Ami aux mille visages
Tu es l'oiseau blessé que j'appelais
Bien sûr j'aurais voulu soigner cette blessure
Mais elle est ton chemin
Et tu repartiras
Bien sûr
Tu es l'oiseau blessé
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,