Bibliothèque

il y a
1 min
15
lectures
2

Jeune personne à la recherche de la musique et de la poésie  [+]

Le plafond de la salle de bibliothèque
S’alourdit.
L’atmosphère est humide, mon crayon est sec ;
Et j’écris.


Chuchotements fusant dans l’air,
Secrets latents,
Peureux de la vieille mégère,
Ses yeux guettant.


Le silence est de plomb,
Silence surchargé,
Et les pensées s’en vont,
Et le temps se fait long.
Atmosphère opprimante,
Silence mensonger,
Et les voix basses mentent,
Et leur calme me hante.
Cliquetis des claviers,
Silence entrecoupé,
Clivent la paix noyée
D’un cri sourd meurtrier.

Le silence enveloppe
Les têtes agitées,
Et la lecture échoppe
Les esprits hébétés.

Remuant à leur place
Et troublant le silence,
L’étudiant et sa classe
Redoutent l’échéance...


Surplombant cette comédie,
Le Grand Atlas,
Fait face à l’Encyclopédie,
Omise, hélas.

Espérant la main étrangère,
Trésor d’antan,
Sommeillant sur une étagère,
Le livre attend.


Eternelle mort de vastes phrases muettes,
Endormies ;
Eternel renouveau de l’âme du poète
Que je lis.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !