1
min

Belle de jour

Image de Benopiano

Benopiano

4 lectures

0

On aurait bien pu l’appeler belle de nuit
Tant sa silhouette chantait l’amour divin
Fraîche comme la rosée perlée du fruit
Elle se donnait en Venus jusque au lendemain

L’heure du soir sonnait d’ailleurs comme réjouissance
Chaque que fois que les draps l’encourageaient au destin
La fée improvisée faisait naître les sens
Jusque alors endormis par de pâles festins

Que puisse enfin exister l’aube moins cruelle
Qui par surprise nous tire d’un réveil asynchrone
Nous ôtant le statut de l’amant éternel

Que puisse Dieu enfin la nommer belle de jour
Qui par magie envoûtante et enchanteresse
Nous donne le coït quotidien, ô mon amour !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,