1
min

Babel

107 lectures

0

Les enfants sont rois,
Et l’on s’attache au matériel,
Ainsi pleuvent les dollar$
Sur la tour de Babel.

Réifiés, abrutisés, robotisés.
Par le petit écran ;
Nos jeunes talents sont dévastés.

Les livres n’intéressent plus personne,
Quand on voit qu’on peut tous vivre dans un I-phone ;
Et nos vies n’ont jamais été si belles
Que séparées par des milliers, millions d’pixels.

Encadrés par des capitalistes
Qui ont le fric comme gourmandise
On en perd les artistes
Qui fondent plus vite que la banquise ;

Et demain, notre société sera belle
Il y aura des dorures, des dollars à Babel
Notre monde sera froid, nos apparences parfaites

Et nos enfants seront rois,
De notre triste défaite.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Personne ne peut vivre dans un I phone ni dans une tour, ni sur la toile, et les dollars n'ont jamais remplacé l'oxygène et la couleur de l'or ne peut pas cacher le bleu du ciel.
J'espère que vous n'êtes pas restée deux ans sans écrire, ce serait cela la vraie défaite.

·
Image de Chloé Desbiolles
Chloé Desbiolles · il y a
Je sors mon second recueil de poèmes au mois de janvier, le silence n'a qu'à bien se tenir!
Mes amitiés

·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Je comprends mieux maintenant pourquoi j’aime vos poèmes... en revanche, je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez si peu de votes...
·