3 lectures

0

Tout

Tout ces hommes

Hommes aux désirs
Primaires et animal

Mâles que j'ai croisé

Qui m'ont baisés

Que j'ai Aimé

Inconsciente

Hante leurs esprits

Consciente
Du pouvoir de ma chair

Naïve

Aimante

Amante

Putain de ces chiens

Entre mes lèvres pourpres
quand ils se déversent

Gourmande
de leurs offrandes

Je suis une poupée
un pantin
Entre leurs mains

Lorsque mes hanches
chaloupent

Je me donne en spectacle

A leurs regards lubriques

Ils triquent pour une chienne la nuit

Puis disparaissent le jour

Déambulante dans ma vie qu'aucun ne remplit

Une putain reste une putain

Mon pouvoir
Sur eux
Réel

lorsque je leurs suce la queue

Lorsqu'entre mes reins
Elle coulisse

Soufflants

Suffoquants

Dans une extase profonde

Quand leurs corps mous
Sur le miens s'effondrent

Je suis la Putain
Celle qui assouvie leurs besoins

Je suis la putain de ces chiens

Chiens que j' aime

Moi

La Putain

Aristo intello.

Reine de sabbat

Mon cul est leur royaume

Un royaume où l'amour n'est pas

Dans lequel aucun n'est roi

Demain à l'heure ou l'aube blanchit la campagne

Je partirai

Je sais que tu m'attends

Seras tu enfin mon roi

Celui qui a besoin de moi

Seras tu celui la

Toi
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Madame de Froidmond n’était plus très loin d’entrer à la Cour. Tous les plans échafaudés allaient enfin porter leurs fruits. Il faut dire que son mariage avec le duc de Boulogne l’avait ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

La chaleur pèse un camion rempli de déménageurs ; lourde, humide et fiévreuse. Passé midi, je ne tiens plus sur mon siège en faux cuir. La fonte de ma culotte Petit Bateau, dans mon jean ...