0 lecture

0

J'ai pris un bâton que j'ai taillé
Comme un crayon bien affuté
Sur mon torse dénudé

J'ai tracé
Un coeur
Celui qui me manquait
Celui que j'avais tant de fois donné

Une grande inspiration j'ai prise
Comme voulant m'éviter la surprise
De ce bois qui allait me déchirer

Ho il n'y a pas beaucoup d'efforts à faire
Pour pénétrer ma chaire
Alors je l'ai planté, bien profond

D'un coup sec
Il a pénétré là à l'intérieur
J'ai tourné un peu trois ou quatre fois histoire de bien me mettre a nu

Pas de coeur, pas de sang
Plaie béante os brillants
Alors le bâton de mes doigts fragiles est tombé

Ces mêmes doigts qui agrippent mes tissus en tirant bien fort dessus, il faut faire de la place.

J'ai écarté la cavité vide de ça
Que je n'avais pas
Le plus gros étant fait,
Je cherche autour de moi ce qui pourra le remplacer

A mes pieds nus dans cette neige immaculée
Je distingue un caillou couvert de mousse
Mon coeur cette fois sera plus fort

La mousse sera la couche douillette ou les sentiments pourront venir se poser
Dessous ce sera bien dur
Bien solide

Tellement solide que les sentiments profonds
Ceux là les plus dangereux et moribonds
Ne pourront s'enfoncer

A jamais libérée de la souffrance de ceux qui voudront encore se faire aimer
Je serais plus forte

Alors je pourrais enfin m'aimer
Et si jamais un vrai sentiment arrivait comme ça, par hasard
Peut-être je pourrais d'un coup de piolet briser un peu mon coeur en mousse et de pierre

Je lui ferai une place entre les deux
La mousse et la pierre
Pour qu'il soit au chaud et à l'abris

Mais il n'ira pas plus loin dedans
Dans mes sentiments à moi
Il n'entrera pas totalement
Pas avant d'être sûre
Qu'il soit vrai

Avec le temps on verra
On s'habituera
Et peut qu'un jour, longtemps après, je serais prête
A lui donner enfin toute sa place

Maintenant, il fait un peu froid
Un coeur comme celui là il faut l'aider à réchauffer
Tout l'intérieur de moi

Du fil d'argent de la lune je recouds mon torse nu et ouvert
Un feu, brûlant j'ai fait, le feu que je croyais éteint
C'est l'hiver
J'espère bientôt atteindre le printemps
En m'aimant cette fois
Pour t'accueillir peut-être enfin
Toi
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème