1
min

Au premier jour

Image de Marie Kléber

Marie Kléber

292 lectures

31

Je te donne le premier souffle
Et le dernier au revoir
Le premier mot d’amour
Et le dernier matin à contempler le monde
Je te donne la première fièvre
Et le dernier chaos
Le premier élan de vie
Et la dernière étreinte sous l’astre qui luit
Je te donne le premier espoir
Et le dernier sacrifice
La première peur que le cœur foudroie
Et la dernière danse des corps
Je te donne le premier sourire
Et le dernier regard perdu dans la foule
La première valse ratée
Et le dernier tango endiablé
Je te donne ma première plume
Et ma dernière partition composée

Aux prémices de l’aube
A l’endroit où mer et ciel
Embrassent l’horizon saturé d’espérance

Je te donne les dernières cicatrices incrustées
Et les premières notes d’un futur à tracer
31

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Superbe
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un bel échange comme un jeu de cache-cache, et une finale éblouissante : "Je te donne les dernières cicatrices incrustées / Et les premières notes d'un futur à tracer" Bravo, Marie ! Je clique sur j'aime et plus !
Permettez-moi de vous inviter à lire un tri-triolet si vous avez un peu de temps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser Bonne journée à vous.

Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Bien doux à lire.
Image de Isabelle Rouet
Isabelle Rouet · il y a
Superbe :)
Image de Randolph
Randolph · il y a
J'aurais tant aimé que ce poème se poursuive...j'étais totalement captivé. Vous êtes une magicienne des mots !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
beau moment de lecture...alors oui on aime...
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
joli
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un beau poème qui entreprend un itinéraire qui va d'un lieu de départ et arrive à la zone d’arrivée sans jamais oublier de regarder le futur.
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Très beau, très pur et sobre... Ce poème me touche encore plus en cette période de confinement..
Image de Garance Andersen
Garance Andersen · il y a
Ce confinement, c’est les premières notes d’un futur à tracer. Votre poème va habiter ma journée. Merci Marie!

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Vie. Trois lettres. Un mot tout petit pour évoquer quelque chose de grand, d’immense, d’indescriptible souvent. La vie qui défile et se défile aussi. La vie qui tient à un fil. Au-dessus du ...