Au parfum ...

il y a
1 min
125
lectures
36
Les belles de nuit se tissent
De giroflées, ourdissent
Des complots sourds
Sanctuaire d'Amour
A vif
Des oranges de pleine lune

La Lune tire à sa fin
Le Soleil la croise au petit matin
A l'heure tendre de la gazelle
Enfouie sous la rosée pleurant
Les pétales
Parmi le parfum grimpant
Du café le long d'un vieux mur
Chaulé d'incertitude
De bleu - Nil
Et de parfum de rose

Alors du fond de ma coupole
Jadis ciselée par Eole
J'ai goûté sous l'auvent de tes paumes
La galette sarrasin
Pétrie de tes mains
Et puisé l'énergie des matins
Blêmes
Par l'attente épuisés,
D'un soleil engourdi
36

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,