Au bout de l'allée

il y a
1 min
15
lectures
3
Et puis la roue tourne.
Alors on avance,
Et c'est déjà demain.
Elle avale le bitume
Tout doucement, d'abord,
Pour mieux l'amadouer
Et ne rien effrayer

Ni l'été survenu, ardemment désiré
Après les mois figés ;
Ni le vent suspendu pour ne rien bousculer,
Ni les parents blottis pour mieux s'encourager
A la laisser partir
Vivre sa vie, radieuse.
Cette vie si loin d'eux
Après les jours heureux.
Mais c'est leur vie qui passe
Et engloutit le temps.

Alors la roue s'affirme et fait crisser la pierre,
Découpée en graviers, qui pourtant se soumet
Aux poids des souvenirs, gentiment alignés
Au fond de ce camion, emportant les secrets
De la vie qui l'attend dorénavant, ailleurs.
Et la roue tourne encore prenant de l'assurance.
Et le camion s'émeut et puis se prend au jeu
Dans un mouvement lent, mais si impérieux
Qui l'entraîne jusqu'au bout,
Jusqu'au creux de l'allée
Au-delà de laquelle, tournant,
Elle disparaît.

C'est la vie des parents redevenus des gens
Qui n'ont rien à gérer qu'eux deux, dorénavant ;
Comme au temps où, fougueux, ils s'aimaient, insouciants.
Mais ce temps a passé, comme des convalescents
Réapprendre à sourire, penser et respirer.
Que faisaient-ils avant ?
Rien sans doute. Ils vivaient.

Car ils ne savaient pas que le temps est compté
Auprès de leurs enfants ; dans la fuite en avant
Qui les laisse à côté,
Regardant s'éloigner les roues de ce camion
Qui emporte en secret tout ce qu'ils ont été..
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un poème qui touche le jeune parent que je suis...
Image de Mapie Soller
Mapie Soller · il y a
Tellement vrai!!!
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Avoir des enfants, les élever, les voir grandir et s'envoler, c'est la vie des parents redevenus des gens !
Tout est dit dans vos mots Nathalie, et joliment en plus.

Image de Nathalie Richard
Nathalie Richard · il y a
Merci pour ce compliment, Michel, que je reçois avec grand plaisir !