Attente

il y a
1 min
221
lectures
43
Qualifié

Qu'est-ce que tu veux lire en deux minutes ? Guère épais ! Moi les gros livres, je lis juste la fin: Sous le pavé, la page. J'aime bien écrire des chansons, on peut les lire sans prendre de  [+]

Image de Automne 2020
Derrière les portes, tu t’effaces ;
Et la ville devient futile,
Vaine, sans rien qui satisfasse ;
Chaque heure égrenée me mutile.
 
Vide de toi, désarrimé,
Abandonné, errant, perdu,
Captif du labyrinthe Aimer,
Mon cœur, béance suspendue.

Je t’attends.
Et le ciel de la chambre 
Aux tentures de suie,
Sanglotant,
Déverse sur Novembre 
Les larmes que j’essuie.

Qu’est-ce qu’il te fait ? Que se passe-t-il ?
Je te vois frêle, je te vois nue,
Ma gisante aux traits juvéniles
Ô mon amour mon ingénue. 

Insouciance dilapidée !
Abandonnée, pâle, lointaine ;
Précipitée, atroce idée,
Dans les rais du Croquemitaine.

Je t’attends.
Et le ciel de la chambre 
Aux tentures de suie,
Sanglotant,
Déverse sur Novembre 
Les larmes que j’essuie.

Un homme bleu, barbe crissante,
Ôte ses gants, son couvre-chef ;
Tu l’accompagnes. Envahissante, 
L’angoisse me broie derechef.

Lentement, tu ouvres les yeux.
Fermez-vous, grilles de l’enfer !
Le chirurgien me dit : « Monsieur,
Votre enfant est tirée d’affaire. »
43

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !