Assise sur son banc

il y a
1 min
5
lectures
1
Assise sur son banc
Elle évite les regards
Dans un mouvement égard
Le souffle sur son flanc

Assise sur son banc
Elle regarde le temps
Un vent soufflant
Sur la joue lentement

Les yeux fermés,
les bras croisés,
Le souffle coupé
Le corps immobilisé

Tant de quietude et de solitude
Pour une vie jamais épargnée
Ride après ride ont creusé ce visage
à jamais reposé

Son âme la quitte , elle referme son livre
Virevolte comme ivre
avec joie et soulagement car elle a cessé de vivre
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Magnifique cette vie qui s'envole....