1
min

Amour, sexe et mobylette

Image de Caprifoliacée

Caprifoliacée

17 lectures

1

Il m'a faussé compagnie sur sa mobylette bleue
Je n'y ai vu que du feu
L'est parti un beau matin
J'en suis restée toute chagrin

Il m'a dit au revoir chérie
Attends moi au lit
bouge pas ce matin
je vais chercher le pain
J'en ai pas vu un gramme
J'ai le bleu à l'âme

J'ai appris qu'il en pinçait pour l'épicière
Qu'on les avait surpris dans la boutique arrière
entre deux cageots de salades
j'en suis malade
et des paquets de spaghettis
j'en suis restée toute marrie

Je suis allée chez les gendarmes
Leur dire rendez moi mon âme
On m'a volé mon mari
Ils ont dit « pas de mort d'homme, c'est pas notre souci »

Je suis allée chez le maire
Me plaindre de l'épicière
Il m'a dit d'être patiente
Qu'elle était avenante
mais aussi velléitaire
que je n'étais pas la première

Quand il est rentré au petit matin
les mains vides et de chagrin point
Je l'ai reçu à coup de fusil dans les fesses
Ça lui apprendra à oublier sa promesse...

le café au lit !
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Et les croissants ?
·