Amertume caniculaire

il y a
1 min
49
lectures
6

Écrire quelques lignes et reprendre un verre d'illusions perdues, reprendre quelques lignes pour respirer encore une seconde, pour savourer le goût de l'ennui. Tracer les mots à la plume pou ... [+]

Amertume caniculaire, sur le sel de nos paumes, et inconscience barrée,
Cracher sur nos amours passées, avancer aveuglément sans rien en penser,
Et puis redécouvrir que souffrir, redécouvrir qu’attendre et espérer,
Et puis savoir que tout doit se terminer mais que rien ne veut être simple.

Au vol des bêtes hurlantes au creux des reins, au vent des carnassiers qui mordillent
Les coins de nos têtes brûlées, on hurle des mots d’acier et des pluies de fer,
Aux souffles fiévreux de nos corps fatigués, aux lèvres empoisonneuses
Mordant nos dents blanches sur les âmes noires de nos heures ardentes,
On oublie les jeux et les années, on oublie jusqu’au sourire des sirènes,
On laisse s’éteindre, jusqu’aux secondes de nos baisers soupirés.

Alors tu t’en iras, sans en jouer, tu partiras pour abandonner
Le courage que tu n’as pas eu de courir pour attraper,
Un bout de tissu, un frôlement sur sa peau,
Tu laisseras ta fierté, jusque dans les océans, te noyer,
Jusque dans les dernières mers du globe, te porter,
Loin des lèvres d’un rose que tu n’oublieras plus,
Des frissons qui, plus jamais, n’effaceront la douleur qui t’asphyxiait.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,