1
min

Allons enfants, rompez les rangs !

Image de Fennec

Fennec

6 lectures

0

(à tous les appelés des F.F.A.- 1981)

Un soldat dans un quartier,
Seul, tout seul, loin du foyer !
Garnison éloignée de sa nation,
Indemnité dérisoire d’expatriation !

Les gens de la rue le regardent en ennemi,
Il occupe leur préhistorique patrie.
Le chasseur préférerait être chez lui,
Il connaît la haine, pas l’amour, mais l’ennuie.

Néant et l’envie de rien sont l’ordinaire !
Ses cheveux courts le rendre vulgaire !
Tout permis, non, que des interdits !
Il n’est pas en pays conquis !

Mais le bruit de ses pas rythmés dans les rues
Lui rappelle un passé qu’il n’a pas connu,
Que les anciens en leur temps vomissaient,
Glorifient aujourd’hui, vengeance adulée !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,