1
min

Alice

4 lectures

0

Alice a mal au coeur, Alice a mal aux dents.
Paraît qu'il ne faut pas croquer. Qu'avec la vie, faut être prudent.
Ils disent que ça ce suce lentement, un moment.
Sucré, salé, acidulé, périmé, mal assaisonné,
Paraît qu'il faut toujours en profiter.
Paraît que bon ou mauvais ça se chérit, un instant.
Qu'une expérience est toujours bonne à prendre.
Du moins, c'est ce que disent les grands.

Mais son coeur a 10 ans.

Elle se dit que son corps supporte mal ses trentes ans.
Quil faut savoir dire adieu aux rêves d'enfant, qu'elle n'a plus l'âge.
Qu'il est d'ailleurs grand temps!
Paraît qu'il faut lever la tête, marcher droit devant.
Ne surtout pas s'arrêter, toujours faire semblant.
Paraît que ce qu'elle prend pour atténuer sa peine ne fait que l'accentuer.
Que son corps n'est plus aussi résistant, que son coeur est déjà trop usé.
Mais Alice a mal au coeur, Alice a mal aux dents.
Alors elle s'enivre. Elle s'atomise une fois le soleil couché.
Pour rendre sa vie plus supportable, pour se donner l'illusion de dompter son temps.

Chaque nuit, Alice défait les fils de son passé, craque une allumette et regarde tout brûler.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,