Alexandrins de l'ignorance

il y a
1 min
14
lectures
0
Il est une fatalité contre laquelle
Les salves de pensées sont encore trop vaines
Et quand bien même l'on paraît petits sous elle
Ils gardent encore espoir, des sillons dans les veines.

Que penser de tout cela, ces armées errantes
Qui seules ne peuvent rien face aux déferlantes,
Assauts répétés d'un monde bientôt trop vieux
Attaques décidées contre un ennemi creux.

Que faire lorsque nous avons déjà perdu ?
Nous lever d'abord puis nous jeter dans la rue ?
Nous révolter face à cette bêtise humaine ?
Alors que constamment leurs rangs sont renfloués,

Et que même en lisant des bouquins par centaines
Il en restera trop pour espérer lutter.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,