606 lectures

94

Qualifié

Toujours plus de voitures, toujours plus de cultures
Et les contrées qui saignent leurs si grandes fractures
Ces files de poids-lourds au pied des autoroutes
Qui portent un peu plus loin une triste nourriture
Repas bien plastifiés si propres, conditionnés
Barquettes réfrigérées prêtes à être ingérées

Dans la contrée voisine
La terre devient stérile

La fumée des usines qui crachent et expulsent
Des nuages si lourds planant comme des vautours
Tant de produits utiles, nécessaires, ou futiles
Productions intensives, consommation débile
Et au pied de la ville, des montagnes de déchets
Qu’il faudra expulser, et trier en paquets

Dans la contrée voisine
La terre devient stérile

Des espèces disparues, les éléphants perdus
L’ivoire vaut de l’or, toujours et encore
Les abeilles qui meurent et les fleurs qui pleurent
La forêt qu’on abat, les oiseaux qui se noient
Dans ses flaques boueuses,
Marées noires et honteuses...

Dans la contrée voisine
La terre devient stérile

Les croyances qui dansent, les âmes ont oublié
On teste, on classe, on range en petites cavités
De lavages de cerveaux en émissions tronquées
Chacun a peur de l’autre et se fait des idées
Le pouvoir qui encercle, ils avaient tout prévu
La soif de dominer plutôt que de régner....

Mais il n’est pas de raison d’avoir à s’inquiéter
Ici tout est facile, tout tourne, c’est l’été

C’est la contrée voisine qui devrait s’inquiéter...

PRIX

Image de Eté 2017
94

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Un constat objectif hélas...
·
Image de Merlin Merlinéa
Merlin Merlinéa · il y a
Il y a encore de très jolis coins.... heureusement.... gardez espoir
Petit soleil flegme grand ducal est en finale et a besoin de votre soutien

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un cri d'alarme que l'on souhaite efficace, contre l'absurdité de la course du monde vers le profit, contre l'exploitation de nos si chères et rares ressources naturelles. Une fin ironique, à contre courant, pour faire prendre conscience de l'urgence de ce combat.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Beau texte "d'actualité" qui aurait été peut-être plus "majestueux" entièrement en alexandrins. mais pourquoi pas ? C'est une question de sensibilité... Je ne regrette pas mon vote. Bonne chance, Petit soleil !
·
Image de Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Triste conclusion qui annonce sa négation.
Le refus de nous voir en l'autre conduit à cet aboutissement alors qu'il nous suffit d'être intelligents.
Aveugles ou pire, indifférents, que valons-nous vraiment ?

·
Image de Thara
Thara · il y a
Votre "Ailleurs" est criant de vérité (quoique, j'ai l'impression que les terres commencent à fatiguer).
Les jachères sont plus ou moins respecté, le tri à peu près, les forêts, elles reculent.
Les usines crachotent dans les rivières à poissons, les productions entraînent des petits nuages au dessus de nos têtes...
La terre commence à en avoir marre, qu'on la maltraite, qu'on ne la respecte pas.
Et, vos vers nous envoi des signaux, mais est ce pour autant, qu'on va changer nos habitudes ?

·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Très beau poème malheureusement réaliste et désespéré. Le vote d'Arlo
·
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci Arlo d être venu me lire....
·
Image de Eric Aspard
Eric Aspard · il y a
Peut-être que l'enfer c'est chez les autres, mais c'est très bien de regarder chez soi. Merci de nous y aider.
·
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
il faut faire attention à ce qu'il n'arrive pas chez nous...merci à vous et bonne soirée
·
Image de Annie Bacquey
Annie Bacquey · il y a
superbe texte , si beau et réel
·
Image de Angélique A. (Magodine)
Angélique A. (Magodine) · il y a
Si vrai, si triste...
J'aime beaucoup. Mon soutien :)

·
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci, triste mais réel comme vous le dites. Bonne après-midi.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Avez-vous observé l’aigle ? Il tourne, se laissant aller au gré du vent et tout à coup... Sa proie n’a aucune chance... Nous habitons une petite maison ouvrière. Nous sommes ...

Du même thème