1
min

À la St Saturnin...

4 lectures

0

Tu peux te moquer, mesquin,
Des géants et des nains,
Des trop gros et des tout fins ;
Je n'dirai rien.
Tu peux râler contre le bambin
Qui pleure dans son couffin,
Pester contre le crachin
Et les retards de train ;
Je n'dirai rien,
C'est ta vie, ça t'appartient.
Mais dis-moi... T'es serein,
Quand tu te plains?
T'es heureux, ça t'fait du bien?

Tu peux aussi tendre la main,
Admirer un joli dessin,
Rire avec des copains,
Partager ton morceau de pain ;
Là non plus je n'dirai rien,
C'est ta vie, ça t'appartient.
Mais dis-moi... Tu trouves pas ça plus sain,
Tu trouves pas ça moins vain
Que d'jouer au vilain?

Bourreau ou médecin,
De toi comme de ton prochain,
Je n'dirai rien :
C'est ta vie, ça t'appartient...
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,