Une vraie loi sociale

il y a
1 min
144
lectures
1
Qualifié
Pourquoi mon client s’est-il retrouvé chômeur ? Je vous relate les faits.

On l’accuse de ne pas avoir distribué une enveloppe. Elle contenait pour huit cent trente euros en bons d’achats. On sous-entend qu’il se serait servi au passage. Mais qui volerait une somme aussi ridicule ?
Surtout qu’il a signé de sa main l’accusé de réception et qu’il est à quelques semaines près de ses dix ans d’ancienneté.

Pourquoi aurait-il fait ça alors que les bons sont munis d’un code-barre pour leur traçabilité ?
Huit cent trente euros alors que le SMIC est à peine plus élevé. Mais de qui se moque-t-on ? Et je mets au défi n’importe lequel d’entre vous de voir à travers une enveloppe scellée. Comment aurait-il pu le savoir ?
Ses supérieurs hiérarchiques avaient été alertés concernant cette enveloppe mystérieusement disparue des mois auparavant. Trouvez-vous normal qu’ils le laissent continuer à gérer les tickets restaurants de l’entreprise pendant des mois avec des pics à plus de vingt mille euros ? Si je soupçonnais quelqu’un de vol, je n’attendrai pas des mois. Et cette enveloppe, regardez les casiers accessibles à n’importe quel quidam qui passe. Aucune fermeture.

Cette situation est tellement lamentable que son ancien employeur n’a même pas porté plainte à la police pour ouvrir une enquête et rechercher ces fameux bons. Avec ce simple fait, le conseil des Prud’hommes lui a donné raison. Pour éviter une trop longue attente, mon client a accepté la conciliation : un an de salaire. Mon client est blanchi mais humainement, il se sent sale alors qu’il n’a rien fait.

INNONCENT ! Mais c’est bien lui qui se retrouve sans emploi et découvre avec horreur les failles du système entre emmerdes administratives, multiples CDDs et trop perçus. Mon client revient plus cher en étant chômeur. Je vous demande donc de voter cette vraie loi sociale qui obligera tout employeur à continuer à verser l’intégralité de sa paie à tout salarié jugé innocent par les Prud’hommes tant qu’il n’a pas retrouvé un autre CDI.

Avec cette mesure, les chiffres du chômage vont baisser drastiquement. Avec son salaire plus son autre salaire, il continuera à cotiser, à consommer et à relancer l’économie. Les charges patronales rapporteront aussi à l’Etat qui a bien besoin d’argent en ce moment et cette loi sera rétroactive.
A l’avenir, on pensera avant de licencier injustement les gens.

VOTEZ !

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,