6
min

Un Coca-Cola de remords

Image de Damien Z.

Damien Z.

1810 lectures

120

FINALISTE
Sélection Public

Recommandé
Quelque chose me lèche. Une langue râpeuse à l’haleine chargée. J’ai des fourmis dans les mains. La bouche anesthésiée, plaquée contre le matelas imprégné de poussière. Mes fringues jonchent le sol. Des tickets de carte bleue dégueulent des poches de mon pantalon. Chaque muscle est douloureux. Faire le moindre geste est une torture. Je n’ai pourtant pas de plaies, de coupures, de contusions. Je n’ai pas fait de sport non plus, ça c’est une certitude.

Mon chat est dubitatif ou il a simplement la dalle. J’étouffe. Nous sommes plusieurs dans ma tête à essayer d’avancer dans ce spleen post-biture. Ma vessie me fait mal. Besoin de me vider, d’éliminer les braises de mon entrejambe, le feu qui brûle mon bas-ventre, l’acide avalé hier soir entre deux poignées de cacahuètes. Uriner est presque orgasmique après s’être retenu plusieurs heures. Ils construisent un HLM dans mon crâne mais je n’ai jamais donné de permis de construire. Chantier corse certainement, parfait accord avec le rosé d’hier soir. Le contremaître hurle à un clandestin de se dépêcher de défoncer ma tempe à coup de marteau-piqueur s’il ne veut pas rentrer en charter ce soir. Un bulldozer roule lourdement sur ma boîte crânienne.

Un Coca. J’ai besoin d’un Coca de toute urgence pour noyer Bouygues et son béton mental.

Je traverse l’appartement comme on glisse sur un escalator. C’est dangereux. Une boîte de pizza pourrait me trancher le mollet. Tétanos. Retrouvé mort quelques semaines plus tard, dévoré par mon chat drogué aux olives noires et au pepperoni.

Je chope un vieux t-shirt qui pue la sueur, un chewing-gum et je claque la porte.

Je ne veux voir, ni entendre personne mais ça n’est pas l’avis de mon voisin de palier Albert.

Je le suspecte d’attendre que je sorte de chez moi, la tête collée à la porte pour détecter le moindre signe de vie. Un capteur humain qui s’illumine à chaque mouvement de cils, chaque son. Un trappeur citadin qui pose des collets à discussion. Une fois le regard dans son piège, c’est terminé. Charognard du contact. Hyène de l’échange. Un passe-temps aussi morbide que jouer au tarot ou regarder les chiffres et les lettres en buvant un verre de lait chaud.

Je n’aime pas discuter avec lui. Je n’aime pas discuter avec les gens en général. L’écouter me parler de la pluie, de sa femme décédée l’année dernière, ça me file la nausée. C’est un monologue ponctué de hochements de tête et de soupirs.

Je n’habite dans cet immeuble que depuis quatre mois et pourtant à l’entendre, je suis un ancien camarade de tranchée. Nous avons souffert ensemble dans la boue et la merde. Nous avons vomi nos boyaux en découvrant nos frères tombés au combat. Il est même prêt à me filer un ouvre-bouteille si besoin, de la farine, un peu de sucre ou à nourrir mon chat pendant mes congés.

Il porte un peignoir bordeaux à rayures blanches (un cadeau de sa petite-fille pour la fête des grands-pères, l’année dernière), une vieille paire de charentaises alors que nous sommes en plein mois de juillet. Je peux détecter l’odeur d’un gigot d’agneau mijotant dans une belle casserole en fonte depuis plusieurs heures. D’habitude, j’aime le gigot d’agneau avec plein de flageolets, une sauce onctueuse mais aujourd’hui ce parfum est comparable à l’odeur nauséabonde qu’émane une vendeuse de Sephora. Dans ma vie d’avant, nous mangions souvent ce genre de plat avec « Elle ». Mais depuis mon expulsion sentimentale, mon déménagement dans ce vieil immeuble des années soixante, le quotidien est rythmé par le défilé de boîtes de raviolis, le micro-ondes orchestre ce ballet à la perfection, une sonate de deux minutes et trente secondes, puissance mille watts.

J’ai le mal de mer dans ce couloir anxiogène. Un Titanic s’échouant la veille sur un glaçon de vodka. Léonardo Di Caprio dégueulant ses boyaux sur la robe de Kate Winslet.

Albert a mal au dos ce matin. Avant, son épouse Jeanne trempait un torchon dans de l’eau chaude pour soulager ses lombaires éreintées. Sa colonne vertébrale part en sucette, résultat de trente années de bons et loyaux services à porter des sacs de ciment de cinquante kilos sur chaque épaule. « Y’avait pas de trucs électriques comme maintenant, on déchargeait tout à la force des bras. Résultat, la moitié des mecs qui bossaient avec moi sur les chantiers sont foutus. Les genoux en carton à force d’avoir travaillé comme des couillons ». Albert a une tronche de vieux. Une tronche banale d’octogénaire. Le crâne dégarni. Un pif violacé digne du premier prix de la truffe du Périgueux. Pas la tête du mannequin « sénior » qu’on voit dans la pub pour les Werther's original (ce type a d’ailleurs un air de pédophile assez flippant à proposer des caramels mous aux gosses, caché derrière un arbre) mais celle d’un homme honnête qui a construit son foyer, sa réputation, son image, par le travail de ses mains et son incapacité à dire « non » à chaque fois qu’on lui demandait un service.

Je suis en face de lui sans être vraiment là. La bienséance m’oblige à rester au garde-à-vous. Privilège suprême de son grand âge. Qu’il est délicat et difficile de dire à cet interlocuteur, que non, je n’ai pas envie de l’écouter, de le comprendre, de m’intéresser à sa vie d’avant, à sa vie tout court. Sale égoïste. Sans cœur. Je ne suis pas figurant d’une pub pour Manpower « Chaque jour, faisons grandir la confiance ». Le sang me monte à la tête, un trop-plein d’humanisme, certainement. Je ne suis pas auxiliaire de vie, spécialiste en géronto-psychiatrie. Le vase de bons sentiments déborde. Si j’avais le courage de lui dire ce que je pense.

« Mon cher Monsieur,

Vous êtes seul. Vos enfants ne passent plus vous voir depuis belle lurette. Votre fille qui poursuit sa carrière d’avocate avec talent (« pour ne pas finir comme toi, à cravacher à genoux avec ta truelle pour trois francs six sous ») vous passe un coup de fil pour votre anniversaire et chaque année bissextile, si le temps le permet, elle vous dépose une boîte de marrons glacés à Noël. Le silence imprègne les murs de votre gigantesque F4 de 110 m² au parquet datant de l’âge d’or d’Edith Piaf. Ça boue de partout en vous. Ça sent la colère. La peur. Les regrets. L’envie démesurée de rattraper Chronos, de lui mettre votre main rugueuse dans la gueule, de dire merde à la Faucheuse, de lui faire un croche-patte, un doigt d’honneur en la regardant droit dans les yeux. Vos rides racontent votre histoire sans avoir besoin d’énoncer le moindre mot. Cette histoire pleine de bonheur, d’accidents de vie, de solitude maintenant. Il en est ainsi pour chaque homme depuis le début de l’humanité. 1. Naissance - 2.Découverte - 3.Joie - 4.Désillusion - 5.Habitude - 6.Survie -7.Peur - 8.Mort. Je sais que ça doit être flippant de sentir que bientôt, une poignée de proches jettera quelques roses fanées sur votre caisson en sapin mais c’est encore plus flippant de me raconter tout ça intérieurement à trente-trois ans, alors que je ne suis qu’à l’étape cinq du cheminement. Vous êtes là en face de moi à me balancer vos états d’âmes à un rythme effréné, du désespoir en 4G, du haut débit de banalités. J’ai juste envie d’être un spam et de vous jeter dans la corbeille comme un virus qui parasite mon disque dur. Envie de sucre. De ce putain de Coca bourré de E301. De bulles pour caresser mon estomac qui me balance des uppercuts acides pour mieux me rappeler qu’hier soir j’ai bu à outrance pour oublier que je suis déjà en train de devenir un Albert, les cheveux en plus mais plus pour très longtemps. Ce crachat breton qui torpille mon bide. Envie d’une accalmie. De ma couette. D’un sérum anti gueule de bois. »

« Bonne journée Albert ». Point. Fin de la discussion ou plutôt fin de son monologue. Je l’ai coupé en pleine phrase sur le mot « Mitterrand ». Assassin. Il est resté planté là, bouche bée. La lèvre tremblante. Sans doute a-t-il pensé que je ne suis qu’un petit merdeux d’un mètre quatre-vingt-dix, sans compassion. Totalement d’accord avec vous Albert mais la compassion n’est pas un distributeur de Coca.

Je descends l’escalier aussi vite que mes nausées le permettent. J’enjambe des prospectus pour le Simply Market du coin, vantant des promotions pour le pâté de foie ou les croquettes. Une assiette ou une gamelle, l’Homme n’a pas un régime alimentaire si différent du chat. Par chance l’épicier en bas de chez moi est encore ouvert. J’hallucine en découvrant le prix de la canette de Coca. Le baril de soda sera bientôt plus cher qu’un baril de pétrole. 2,80 euros. Je tire la tronche mais je ne prendrai pas le risque de tester le Fun Cola, fabrication artisanale à l’arrière boutique à 90 centimes, un savant mélange d’eau de javel et de gaz carbonique.

En remontant dans mon appartement, j’entends la télévision d’Albert cracher le générique de fin du Jour du Seigneur. On se rassure comme on peut Albert. Peut-être que moi aussi, à un âge avancé je commencerai à croire en Dieu. Je préfère rester prudent avec ça, des fois qu’il existerait, je ne veux pas terminer en enfer, à écouter Dave en buvant de la Desperado pour l’éternité.

Je m’allonge sur mon canapé. Le ronronnement de mon chat m’apaise. Je dépose une galette sur ma platine vinyle. Un 33 tours de Sólstafir. Mon casque sur les oreilles. Rien de mieux que des balades islandaises murmurées par de solides barbus mangeurs de harengs.

Je n’ai pas entendu la sirène de l’ambulance immédiatement mais le bleu vif du gyrophare s'est reflété contre le plafond de ma chambre.

J’ai compris tout de suite. Je me suis levé comme lorsqu’on vous jette un seau d’eau glacé alors que vous faites la crêpe sur la plage en plein cagnard depuis deux heures. Un mélange de peur et de colère. Le même sentiment lorsqu’Elle m’a annoncé que c’était terminé, qu’elle ne m’aimait plus. Un va-et-vient se fait entendre dans l’immeuble. Je distingue quelques mots : « massage », « intubation », « sédatif ».

J’ai jeté un œil à travers le judas. Tremblant. Les pompiers referment un énorme sac jaune qu’ils déposent sur un brancard. « Heure du décès, 12h57 ». Je viens de passer directement au stade 7 de ma vie en comprenant qu’il y a un stade intermédiaire dont je n’avais pas conscience : le remords.

PRIX

Image de Printemps 2015
120

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Loulou
Image de Arlo
Arlo · il y a
À L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie 2017. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bon après-midi.Cordialement, Arlo
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Une bonne analyse des choses de la vie. Un texte rythmé, une écriture agréable, je suis sous le charme.
Encore une belle recommandation de SE ! Bravo !

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Votre "monde" me plaît beaucoup, ici comme dans vos autres textes. Au plaisir de vous lire à nouveau bientôt.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Stephanie , je quitte néanmoins bientôt le site qui ne reflète plus ma vision extravagante de l'écriture mais mes aventures continuent sur ma page Facebook ou mon blog " la vie absurde de Mr Zag"
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Alors je ne manquerai pas d'y faire un tour!
·
Image de Mary Benoist
Mary Benoist · il y a
Un vote in extremis !
·
Image de J.M Capu
J.M Capu · il y a
Une écriture tendue et prenante , bonne chance.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci beaucoup!
·
Image de Rose E Wing
Rose E Wing · il y a
Le langage est brut, la chute détonne et donne à réfléchir ! C'est ce petit mix qui va si bien !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Rose! ce petit mix qui va si bien !!
·
Image de Guest
Guest · il y a
Le langage est brut, la chute nous laisse sur le cul, et c'est ce petit mix qui va si bien !
·
Image de Rose E Wing
Rose E Wing · il y a
Mon commentaire modéré est finalement réapparu ?? Etrange...
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Tu as utilisé le mot "cul " ! Oh my god !
·
Image de Rose E Wing
Rose E Wing · il y a
Shocking !!! Ah ah ! Du coup j'avais modifié en plus "soft" ;-)
·
Image de Marie
Marie · il y a
J'étais persuadée d'avoir voté pour la Finale, eh bien non et j'ai bien fait de vérifier. Je ne peux que vous renvoyer à mon commentaire enthousiaste d'il y a un mois tout juste et vous souhaiter bonne chance.
Quand vous aurez du temps, passez me voir :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/l-homme-au-caddie

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
A mon tour de revoter sur votre texte! merci!
·
Image de Marie
Marie · il y a
Vraiment, merci beaucoup. Vous devez pourtant avoir peu de temps juste avant la Finale.
·
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
Mon vote à nouveau pour ce très bon texte. Bonne chance pour la finale.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci! De retour d'Irlande je lis ce message de soutien avec sourire !
·
Image de Zalma Solange Schneider
Zalma Solange Schneider · il y a
La chute vient habilement faucher le petit confort du style vif et imagé, dans lequel je m'étais tranquillement et joyeusement immergée...
Mon vote !

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Zalma , l'éternel recommencement des choses de la vie :)
·
Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
J'aime bien le style
Et l'histoire, loin du politiquement correcte
+1

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Olivier ! loin du politiquement correct j'adhère totalement !
·
Image de Mirgar Garrigos
Mirgar Garrigos · il y a
Faut-il pleurer, faut-il en rire? J'opte pour la seconde proposition et vous souhaite bonne chance...
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Mirgar ! Un peu comme dans la vie , on pleure , on rit et on avance y a pas le choix !
·
Image de Frédérique Lechat-Lechat
Frédérique Lechat-Lechat · il y a
J'ai relu, décidément, superbe chute ! A nouveau mon vote !
Si vous voulez repasser sur mon quai, http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/mort-dans-les-transports

·
Image de Damien Z.
Image de Gil Nathan
Gil Nathan · il y a
J'aime pas le coca, j'ai plus l'âge mais j'ai été touché par les remords du personnage, son mal être et surtout la façon de les dire, de les montrer ...
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
pas évident d'admettre nos failles mais c'est ce qu'il y a de plus beau chez quelqu'un d'après moi
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Très beau texte dans ce style inimitable qui est le vôtre. Bravo !
+1

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Joëlle ! Ça me touche !
·
Image de Dorothey Moine
Dorothey Moine · il y a
Je redis ce que j'avais dis la première fois, n'étant pas fan de cola mais de vers ça oui !Donc je revote...Mon poème également est en finale dans une autre catégorie,beaucoup moins bien placé mais bon je n'ai pas autant "d'ancienneté" sur le site et de followers...Bref si le coeur vous en dit de me suivre et de voir ma poésie:http://short-edition.com/oeuvre/poetik/assise-sur-le-lac
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci ! Je vais lire ton œuvre de ce pas !
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Je réitère mon vote
Bonne chance Zag

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Izzie !!!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Pétillant devis, la vie n'a de prix qu'à l'importance que l'on veut bien lui donner.
Excellent
+1

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Tout à fait d'accord ! Carpe Diem !
·
Image de Rocade
Rocade · il y a
+ 1 vote ...
·
Image de Damien Z.
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Mr Zag a du style et ça le fait, ici plus que jamais. +1bis :)
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Lila pour ce commentaire élogieux !!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je double mon vote et j'ajoute deux cerises, de la glace à la vanille, de la chantilly et du coulis de chocolat à ton coca-cola de remords. ;-)
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Tu partages Elodie, j'ai apporté ma cuillère ? ;o)
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
j'ai faim:::!!! et encore merci!
·
Image de Malice
Malice · il y a
et je revote bien sûr !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
et je redis merci!!!!
·
Image de Joelle Teillet
Image de Damien Z.
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Je renouvelle mon vote pour ce texte excellent ! :-)
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Maud! Le jeu des votes est en ma défaveur mais l'essentiel est de partager le texte!
·
Image de Sériba
Sériba · il y a
Malgré le crachat breton, mon vote sans remord aucun ... http://short-edition.com/oeuvre/strips/l-esprit-d-escalier
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Génial tes dessins! je viens de voter, je cherche justement un dessinateur pour l'illustration de textes !
·
Image de Pim San
Pim San · il y a
Très bon ça. Du style, du nerf et un bon paquet de formules qui font mouche (Werther's , le jour du Seigneur, etc.).+1
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Pin San, délire ta photo!
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je viens réitérer mon vote sur ce texte qui m'a beaucoup plu, comme souvent quand il s'agit de vos écrits d'ailleurs ! bravo pour votre présence en finaleje le suis également, si vous voulez me lire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/au-gre-filant

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci pour ce commentaire élogieux et félicitation pour ton texte ! + 1!
·
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Mon vote, Mr Zag, parceque j'ai aimé tout simplement.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Tout simplement merci à toi
·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Mon vote et Mr zag pense avant moi, si c'est pas être fair play ça!
·
Image de Eugène
Eugène · il y a
Mon revote pour ce coca gouleyant !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Mon re merci !!
·
Image de Cécilia Navarro
Cécilia Navarro · il y a
Je te renouvelle mon soutien pour ce texte ! Bises
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Encore merci Mlle Cécilia !
·
Image de Cajocle
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Re re merci :)
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Ben moi aussi je confirme, même si je suis aussi dans la compète et que j'achète plus que du Breizh-Cola ;-)
Bonne chance Mr Zag.

·
Image de Malice
Malice · il y a
Je confirme
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Fidèle des fidèles ! Merci !
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Je suis passée à côté de ce texte... Il n'avait pas besoin de moi pour arriver en finale heureusement ! Mon vote bien sûr !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Toujours présente Azalée !
·
Image de Eric Cesarevich
Eric Cesarevich · il y a
drôle et efficace !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Encore merci Eric !
·
Image de Eric Cesarevich
Eric Cesarevich · il y a
en fait c'est juste parce que tu as écrit sur ton profil que tu avais un Pinocchio tatoué, ça m'a renvoyé à ce magnifique texte que j'avais écrit il y a longtemps http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/quionopi (ouais en fait je viens de découvrir que les commentaires d'encouragements c'était dédié à l'auto promotion en fait !)
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Oui c'est pour ça que je n'en fais pas, ça fait marketing et course aux votes, je m'en tape de gagner ou de perdre , partager les textes c'est l'essentiel! sympa ton texte je viens de le lire!
·
Image de Eric Cesarevich
Eric Cesarevich · il y a
merci, en plus c'est tiré d'une histoire fausse.
Ouais, moi non plus gagner, être célèbre, ça m'intéresse pas... d'ailleurs j'invite tout le monde à ne surtout pas visiter ma page, c'est une perte de temps, il y a plein d'espaces entre les mots...

·
Image de Frédérique Lechat-Lechat
Frédérique Lechat-Lechat · il y a
C'est drôle, on rit. Et puis c'est triste. C'est la vie. J'irai lire la suite. D'abord je vote : +1
Mon récit à moi, on y rit pas, mais c'est comme ça ... http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/mort-dans-les-transports

·
Image de Blandine Butelle
Blandine Butelle · il y a
J'ai beaucoup aimé! +1Si ça vous dit de passer par là ;) http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-visite-5
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Blandine! je file vers votre texte pour un vote!
·
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
Très bon texte. + 1
·
Image de Marie-Isabelle Tasset
Marie-Isabelle Tasset · il y a
Vif et percutant ! Une voix de plus pour faire pétiller votre score. Bonne chance pour la suite !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Marie-Isabelle! et belle journée à vous!
·
Image de Dorothey Moine
Dorothey Moine · il y a
Découverte d'un auteur, mr Zag, je vous dis bravo.Bon résumé de vos huit étapes de la vie, heureusement que ce n'est pas pour tout le monde pareil^^Bonne chance pour la compet'
Dorothey.(Je mets le lien de ma poésie en compétition http://www.amazon.fr/Mortelles ... )

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Dorothey , j'irai lire là avec plaisir!
·
Image de Terrine Laquaz
Terrine Laquaz · il y a
Très bon, mais sujet peut-être un peu trop vu alors on voit venir le truc. La parenthèse sur les Werther's Original est de trop je trouve, elle casse le rythme et n'a pas sa place ici, puis les Werther's Original ne sont pas des caramels mous.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Eh bien ! Style remarquable, inventif, vif, énergique, rythmé...et donc efficace. Je m'attendais à ce qu'il se passe quelque chose avec Albert, et là, habilement, le personnage principal s'efface derrière son judas, nous renvoyant à nos propres lâchetés (inévitables ?) car qui n'a pas un Albert dans son entourage ?
Vote, évidemment.

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
N'oublions pas tous ces Albert à côté de chez nous! un petit mot! un bonjour! un sourire!
·
Image de Cécilia Navarro
Cécilia Navarro · il y a
Je te le dis depuis le début c'est toujours aussi excellent ! Je lis rarement les nouvelles mais toi tu as un style qui donne envie d'en lire plus ! Et une fin qui claque.
Bravo. J'espère que tu vas bien. A +

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci! et toi , c'est quand que tu publies quelque chose ici à nouveau!?
·
Image de Cécilia Navarro
Cécilia Navarro · il y a
Je ne suis pas toujours inspirée.
C'est pour ça que j'admire les gens comme toi qui s'inspirent de tout et en sortent de très bons textes !
A ++

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je trouve cette nouvelle fabuleuse et en plus elle m'a fait réfléchir alors que mon cerveau n'est pas habitué à cet exercice... Ce soir chez moi, c'est apéro et ma fille a droit à un coca... je vais penser au coca cola du remords ...que je viens de découvrir. bravo!
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci ! J'espère que le coca avait un goût de bonheur !
·
Image de Bruno Scozzaro
Bruno Scozzaro · il y a
Du talent ce monsieur, décidément. Sache que je déteste lire des nouvelles sur mon smartphone. Mais là, ça se lit tout seul. Enfin, ça se boit tout seul. Comme un coca bien frais ! Bravo. Mon vote.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci beaucoup, c'est vrai que sentir le papier c'est bien plus passionnant, tourner les pages une par une!
·
Image de Joelle Teillet
Joelle Teillet · il y a
j'aime beaucoup ce style d'écriture :o) +1
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Joelle, c'est moins élaboré que d'autres textes mais c'est moi c'est l'essentiel:)
·
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
J'ai besoin d'un Coca après ça...
J'adore tes TTC ; sur une nouvelle, ton rythme ne s'essouffle pas. Faut acheter un chat pour écrire comme ça ?
+1

·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
ben fichtre j'ai voté et rien dit ça m'étonne ! trop bien cette nouvelle un style que l'on comprend en drôlerie un peu amère ...du style poétique actuel et qui me frappe à chaque fois que je te lis ... bravo Mister Zag
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci pour ce commentaire élogieux et flatteur!
·
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Moi je suis fan, c'est un peu réducteur comme mot, mais j'aime beaucoup beaucoup cette écriture et cette sensibilité, et cette poésie dans les images sans perdre ce côté "vraie vie" que j'adore ... Bref ... :)
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Rafistoleuse ça me touche beaucoup ce que tu viens d'écrire !
·
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
C'est sincère :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je suis franchement très déçue que vous ne faites pas partie des finalistes...
·
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
je suis complètement d'accord !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Elodie mais c'était le jeu , des votes , de le subjectivité , peut-être que ce texte ira en final mais le plus important est de partager des émotions c'est la plus belle des récompenses !
·
Image de Eugène
Eugène · il y a
La description du lendemain qui déchante. .. incisif, plein de trouvailles ! Ça me plaît !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Eugène !
·
Image de La plume de Pauline
La plume de Pauline · il y a
Le texte est génial, bravo!
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Pauline ! Au plaisir de te lire
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Bonjour ! Merci pour vos messages ! Étant au Vietnam en vacances je n'ai pas pu répondre avant mais merci pour vos commentaires plus que flatteurs !!! il est vrai que je ne donne que très peu de réponses aux messages ne cherchant pas à obtenir de votes mais juste à partager un peu de moi à travers mes textes . Merci en tout cas !
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Je vote pour ce texte écrit avec beaucoup de verve, de trouvailles de langage, un rythme incroyable. Bravo !
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/poussiere-de-pierre

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un feu d'artifice avec dix idées par seconde et une sensibilité exacerbée à cent lieues de l'indifférence mortifère. Un petit remords de ne pas nous répondre, de temps en temps ? + 1 et bonne chance à ce texte peu banal.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Bonjour Fred, je viens de poster un message à ce sujet ! Bonne journée
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Damien puisque votre prénom nous est dévoilé. Bon voyage au Vietnam, j'espère que tout se passe bien.
Votre réponse nous vient de très loin mais il est vrai que votre texte n'a pas besoin d'avocat pour le défendre, fût-ce l'auteur en personne. Il saura faire son chemin tout seul jusqu'au palmarès, j'en suis (presque) sûre !

·
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
frais et pétillant, bravo.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens après la lecture de ce texte... Juste... QUEL TALENT ! Je crois que j'aurai pu lire cent pages d'affilée comme celle-là !
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci beaucoup!
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Salut Mr Zag, encore une fois un texte qui fait tilt. Dommage que vous ne soyez pas plus disert. Mais comme vos personnages, vous cultivez cette sorte de misanthropie qui vous sied bien au fond. N'avez-vous donc aucun remords vis à vis de tous ces fans qui admirent votre écriture et dont je fais partie ?
Mon vote désabusé ;-)

·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
Merci Michel pour votre commentaire qui est un texte à lui tout seul !
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Content d'avoir eu un retour. Si ça vous tente, peut-être que Chionosphérophile pourrait vous plaire en finale Nouvelles ...
En tout cas, je continue à vous suivre. Mazette, quelle écriture !

·
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un récit rythmé ,une écriture efficace et une chute inattendue , brutale, glaciale . Une réussite !
·
Image de Damien Z.
Image de Malice
Malice · il y a
Un régal ! +1
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci Malice !
·
Image de Jane Véronique
Jane Véronique · il y a
Cher Mr Zag...Ça ne zig pas...vous décochez vos phrases pour ciseler vos textes avec précision et hargne....vous ne faîtes pas dans la dentelle...c'est incisif, vif, abusif, agressif, excessif, dépressif, instinctif.....particulier et remarquable....
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci pour ce commentaire flatteur !!!
·
Image de Cajocle
Image de Julien
Julien · il y a
Un style actuel, auquel je ne peux qu'adhérer. +1 vous devriez sûrement vous retrouver dans le mien ;) http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/les-demons-de-minuit
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Ca ne m'étonne pas que tu adhères Julien, j'ai même cru un moment que c'était toi sous une fausse identité.
·
Image de Damien Z.
Damien Z. · il y a
merci ! J'irai voir les textes de Julien dés que possible !
·
Image de Déborah Locatelli
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Un texte sombre mais vraiment remarquable au plan de l'écriture. Bravo, Mr Zag ! :)
·
Image de Florent Naud
Florent Naud · il y a
J'adore l'écriture, le propos. Un régal !
·
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Bravo Mister Zag pour cette nouvelle histoire de vie(s), de renoncement, de cheminement, de remords !
Mon vote évidemment !

·
Image de Marie Vincent
Marie Vincent · il y a
Rien a dire de plus que le commentaire précédent qui reflète exactement mon ressenti a la lecture de cette nouvelle . J'aime tout ! Mon vote of course!
·
Image de Pablo V.
Pablo V. · il y a
Ça déchire. Le rythme qui se dégage est parfait : aussi erratique que le cheminement des pensées de ces lendemains de fissure. Les associations de mots (expulsion sentimentale) et d'idées sont superbes. La description du malaise respectueux face aux Alberts de nos vies est si authentique. Clap clap. Mon vote.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

NOUVELLES

La date du 15 février 2016 est cerclée de rouge sur le calendrier de la cuisine. Marguerite Moulinet de Brétignac ouvre les yeux sur ce jour attendu. Il est à peine 7 heures, elle devine quelques ...