Triathlon en ville

il y a
1 min
333
lectures
36
Finaliste
Jury

Bristol Bazar & La Compagnie des ethnographes http://blandine.b1.free.f  [+]

Toujours en lice, dégringolés du dixième étage, éjectés de l’ascenseur, bondissant sur l’asphalte, les voici ! Polydor fait vrombir sa monture Dark Angels, son chien installé en bout de selle, Sismondi démarre sa trottinette électrique, Marx vérifie les roulements de son skate râpé, Eddy tourne la clef de contact de sa Chrysler, le pot de yaourt de Bernard démarre dans un hoquet bulgare en même temps que la Vespa de Robert. Au vélo : Anquetil et Luis, coiffé d’un casque à nervures gonflables.

Et c’est parti mesdames messieurs pour l’épreuve sur roues, la deuxième de ce triathlon. Ah c’est extraordinaire ! Départ fulgurant de Luis. Derrière, dans l’ordre : Eddy, Marx... La Chrysler remonte ! Polydor mord la bordure du trottoir, Sismondi godille dans le flux sur sa trottinette à franges, Marx slalome tout en finesse. Nervuré énervé, talonné par le peloton de tête, tricote furieusement du mollet. Devant nous, Anquetil jette des regards assassins au bulgare qui vient le narguer, crissant du pneu, avec une insolente queue de poisson.

Les hirondelles se radinent, pèlerine au vent.
Penalty !
Il y a comme un coup de mou, la Chrysler fait risette à ces messieurs en levant le petit doigt tandis que Luis-Mister-Poussez-Vous se carre à droite avec des mines de philosophe. Le chien de Polydor a lâché la jambe d’un mobillard à la traîne et remis ses pattes sur le guidon, lunettes de soleil et oreilles au vent, qu’il fend du museau, pour aider.

Feu vert ! Ultime et dernière épreuve : parkiiiing !

Sismondi-sur-trottinette profite du relâchement général pour dégainer sa raquette. D’un geste ample façon Bjorg au service, il en assène un bon coup sur le casque de Luis qui se dégonfle en faisant « pschiiiiiiiiit ». Poussant son avantage, il lui pique son garage en créneau. Prems !
Marx-le-skateur n’est pas en reste : arrimé au pare-chocs de la Chrysler réduite à quia par la Vespa, il se gare en épi sous le nez de son adversaire.
Deuse !
Polydor ratatine Bernard Bulgare sur un réverbère... Direct au menton...
Troise ex æquo !
Luis tourne autour du pot, Eddy se rabat sur un bateau... Robert et Anquetil quittent le peloton, crochet du gauche, bang, uppercut, aïe aïe aïe ! Cap sur le trottoir d’en face !
Je n’ai rien vu mais on m’annonce une septième et huitième place ex-æquo !

36
36

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un patiche de commentaire sportif complètement déjanté à se taper le coccyx sur le bitume. Bravo, Bristol ! Je clique sur j'aime.
J'ai un fauteuil qui conte à l'oreille des histoires... coquines, ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

Image de Louyse Larie
Louyse Larie · il y a
Et un petit clic sur J'aime pour vous encourager à revenir...
Image de Bertrand-F
Bertrand-F · il y a
Pour sur que ça le mérite, bises Trambert
Image de Lettres7
Lettres7 · il y a
Salut B
c'est C de Bois Luzy ...qui ne pouvait laisser le nombre de vote à 13 !!!!! sans être supersticieuse je préfère faire avancer le compteur qui je l'espère va monter, monter, monter.....à bientôt, bises