0 lecture

0

Mes sentiments ont changés, ils ne sont plus les mêmes. J'étais assise dans le sofa, et je me remémorais cette phrase, je l'ai lue, mais elle résonnait dans mes oreilles comme une chanson qu'on déteste entendre mais dont on connait les paroles par coeur. J'avais beau me dire que tout était fini, j'avais encore l'espoir au fond de moi. Il parait que l'espoir fait vivre, moi en ce moment, il me tue à petit feu. J'ai mis tellement d'espoir et d'amour dans cette histoire que je sais que j'arriverai au bout.
Mais revenons au commencement, car il y a un an de tout ça, j'étais loin de me douter de tout ce qui allait se passer durant cette année. Il y a un an, j'étais encore cette fille sure d'elle, que rien ni personne ne pouvait atteindre, j'étais avec un pauvre con qui me gréait tout ce que je voulai, j'avais beau claquer des doigts j'arrivais toujours a mes fins. Ma vie était lassante, Dieu seul sait à quel point c'est pénible d'avoir tout sur un plateau d'argent. J'allais avoir 21 ans, je savais que mes cadeaux allait être géniaux, mais il me manquait quelque chose. Je ne pouvais pas encore dire quoi a ce moment la mais je n'étais pas complète. Pourtant tout semblait l'être. Quelque mois plus tard j'étais assise dans mon lit et je pensais mais que manque t'il, l'argent ? Non ? L'amour ? Non. Je pensais aimer a ce moment la, mais ce n'était pas de l'amour, c'était autre chose. Une sorte de possession, quelqu'un qui vous possède et vous enferme dans une cage, c'est tout sauf de l'amour et c'est la que j'ai pris la décision de tout arrêter. Tout à été une crise de larme, de colère et des bribes d'émotions dans tout les sens. Mais j'étais libre, libre de faire ce que je voulai, quand je le voulai et avec qui je le voulai, malheureusement je suis retournée dans mes vieux démons, ceux qui m'ont fait cotoyer une personne froide et mauvaise celle qui ne sait que vous faire du mal. Qui vous détruit a petit feu, sans que vous ne l'ayez remarqué. Et quand enfin, votre cerveau se remet a fonctionner, il vous laisse seul, face a vous même, face a toutes les fausses promesses, les mensonges, les tromperies, c'est difficile d'ouvrir les yeux quand vous avez devant vous celui que vous avez attendu mais qui n'est en réalité pas celui que vous pensiez. Et t'es là, tu te retrouves à la case départ, en te demandant si c'est le karma. Si t'as fait un truc mal pour mérité que des enfants de chiens prennent ton coeur et l'émiette comme si l'amour était un jeu. Il y a peut être un de ca, ou on est le joueur ou on est le jouet, le gagnant ou le perdant. Mais en parlant de ca, nous y reviendrons. J'étais en train de ressacer de voir, ou j'avais pu fauter, quand ma cousine sonna à la porte, DRIIIIIIIIING! Allez réveille toi, il y a une soirée dans le village voisin! Allons y on va rigoler, t'en a besoin! Je me demandais si sérieusement fréquenter des imbéciles a moitié saoul dans une ambiance de merde avec des gens de merde pouvait me sortir de tout cela, mais bon face à son insistance, cela faisait des jours que je ne dormais plus. Alors je me dis que les boissons présentes a cette soirées pourraient surement m'aider le temps d'un soir. On y arrive, elle, excitée comme une gamine a walt disney, et moi, a me demandé quand est ce que je pourrai retrouver ma chambre, son mec arrive, elle a quitté la maison il y a une heure et c'est comme si il ne s'était pas vu depuis des semaines. Pathétique.. Allez chou, ce soir, tu vas rencontrer le prince charmant! Le prince charmant, en soirée? Je regarde autour de moi et ne voit que des gamins.. La soirée va être longue, je bois un verre, puis deux, puis trois, je saisis mon iphone dans ma poche, j'essaie de sonner à mon ex, il me demande qui je suis, je vais me rechercher un verre, et la, je repense a tout, tout ces toujours, ces mensonges, la fille qui commente ses statuts a ma place, j'aphone. Je retrouve ma cousine 'Hé t'étais ou'? Partie faire pipi mes pupille avaient la taille d'une mine de crayon, elle me montre plusieurs garçon, me pousse vers l'un d'eux je lui demande d'arrêter. Un a l'air charmant, il est pris, je ne prend pas le copain des autres, loi élémentaire, (enfin...). Puis un autre est derrière, il ne me quitte pas du regard avec son ami, je me demande ce qu'il peut me vouloir, puis son visage me semble familier, hey! je te connais t'as pas une cigarette, je me demande ce qui me prend a ce moment la, je n'ai plus toucher à des cigarettes depuis des mois, il me tend une, je lui demande un briquet, puis le confond avec une personne a qui il ne ressemble aucunement... Ma cousine m'arrache la cigarette et lève les yeux aux ciel. Je sais je dois toujours exagérer. Elle me dit qu'on rentre, il était temps lorsque je rentre dans mon lit, je trouve le sommeil rapidement. La soirée fut bonne ca m'a fait du bien de dormir. Le lendemain, j'allume mon téléphone, des photos, quelques messages et deux demandes d'amis, je me dis merde, c'est qui ca, il a aucunement le profil du mec que je regarde d'habitude. je me demande sur quoi je suis tombée ca doit etre une erreur, et la il m'envoit un message en me disant qu'il m'a vu a la soirée, merde trou de mémoire. Le garcon a la cigarette. Pourquoi il m'ajoute? Il veut quoi? On doit surement pas être du même monde, j'envoie un message, pour faire genre que je n'ai aucun souvenirs de lui. Il me répond gentiment, je me dis pourquoi pas continuer la conversation, Je la continue, il semble gentil garçon. Il me dit ce que j'ai envie d'entendre petit a petit je baisse ma garde, aurais-je du? Surement. Il me propose de le revoir, après maintes hésitations j'accepte. Lorsque je le vois arrivé dans une vieille cariolle en vêtements de travail, je me demande ce que je fous la. Je ne juge jamais les gens à leurs revenus. Mais il y a un minimum quand tu as un rendez vous, je suis de nature assez fière donc je me rebute un peu, il a un visage d'enfant. Quand il me parle de ses projets son petit sourire, j'en oublie complétement le bazar dans son auto. Et l'écoute. Il me propose de me ramener à la maison. J'accepte. Il me ramène. Je le remercie mais hésite à vouloir le revoir. Je descend de son auto en lui souhaitant une bonne soirée et le remerciant pour la course. Je recois presque instantanément un sms. "Je parie que je ne suis pas ton style". Il n'a pas totalement tord. Je préfère les hommes avec une certaine assurance. Mais il a quelque chose. Je lui demande ce qui lui fait pensé ca. Il me dit qu'il l'a ressenti. Je sais que je peux paraitre froide. Mais je ne souhaitais pas le blesser. Je lui propose un autre rendez vous. Il me propose de venir me chercher a une soirée baby sitting. J'accepte. Problème, il me dit qu'il sera avec un ami. Je peux faire des consessions mais les soirées à plusieurs ce n'est vraiment mais vraiment pas mon genre. Personne pour venir me chercher à cette soirée je suis contrainte de finalement accepter sa proposition, Il demande a son ami de se mettre a l'arrière de la voiture afin que j'aie devant. Le garçon est sympathique, totalement débile mais sympathique. La soirée se passe sans accroc, je le trouve vraiment de plus en plus touchant et sympatique. Il me ramène a la maison et me dis qu'il soouhaite prendre son temps. C'est pas plus mal j'ai pas totalement oublier mon ancienne relation qui a laisser des cicatrices encore bien ouverte dans mon coeur, le temps passe, nous faisons connaissance, c'est vraiment une belle personne, les rendez-vous, messages et appels se succèdent et je pense tomber doucement amoureuse... Mais ne dit-on pas que tout ce qui tombe se brise? Nous officialisons notre relation, au fur et a mesure du temps une fois qu'il à eu ce qu'il voulait il s'est éloigné, perdu dans le travail. Je n'ai pas reconnu la personne de qui je suis tombée amoureuse. Mais l'amour était plus fort, j'avais l'espoir que tout reviendrai comme avant. Je lui donnai tout, je faisais tout passer avant lui, il était celui qui me rendait meilleure il m'a changé du tout au tout. La relation se poursuivait pour au final se terminer par un sms. Mes sentiments ont changés, ils ne sont plus les mêmes...
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème