Séance

il y a
1 min
15
lectures
1

Je suis avant tout lectrice passionnée. J'ai 46 ans. Je lis un peu de tout, BDSM, F/F, SM, Romance Historique, Romance Érotique, Fantasy, Fantastique, Science-Fiction, Dystopie. Je suis également  [+]

Séance

Soumise, en position d'attente, privée de ses sens, poignets liés et regard baissé.
Elle attend son Dominant, celui qui la mènera au plaisir et qui lui fera repousser sans cesse ses limites.
Elle est nue, sur le lit, agenouillee.
Elle sent sa présence, son souffle.
Il passe prêt d'elle, la touche à peine,l'effleure juste
Sa peau se pare de frissons.
Elle s'imagine qu'il est assis sur une chaise, dans un coin de la chambre.
Il ne dit rien.
Elle sait qu'il n'est pas loin d'elle.
Malgré la privation de ses sens, ils sont encore plus exacerbés.
Son corps réagit, son bas-ventre est en émoi, son intimité est déjà trempée.
Elle sent son regard sur elle, elle s'imagine déjà ce qu'il pourrait lui faire.
La chambre, se charge en électricité.
Son corps n'est plus que fusion et attente.
Elle le désire de tout son être, à envie qu'il fasse d'elle sa chose, son objet de plaisir.
Il s'approche enfin d'elle, il lui caresse les fesses de sa main, caresse sensuelle, puis très vite c'est une fessée, qui s'abat sur elle.
Cette main posée sur elle déclenche toutes sortes d'émotions en elle.
Elle frissonne de tout son être.
Enfin sa voix résonne, cette voix qui peut être douce ou plus dure selon le bon vouloir de Monsieur.
Cette fessée la fait sursauter, mais déjà elle n'en peut plus.
Il lui interdit de jouir.
Il s'éloigne de nouveau, son corps le réclame.
Les minutes s'écoulent encore et encore.
Le voici de retour.
Elle sent sur elle, la caresse des lanières en cuir du martinet, puis très vite le premier coup s'abat sur elle, son corps tout entier devient le terrain de jeu de son Dom.
Les coups se suivent, les larmes lui montent aux yeux, mais elle résiste de toutes ses forces, à cette douleur qui se transforme crescendo en plaisir pour elle.
Son corps le veut, plus rien ne compte à ce moment là.
Ses tétons dardent, elle aimerait qu'ils les prennent dans sa bouche.
Il lui demande de s'allonger sur le lit, jambes écartées, à sa merci.
Monsieur insinue en doigt en elle, son corps se cambre alors de désir, puis sa langue rejoint son doigt.
Son désir s'intensifie de plus en plus, son clitoris, le réclame aussi.
Mais une fois de plus, il la laisse là, pantelante.
Le temps s'écoule, son corps est en feu.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La Bretagne

Wynn

15 août 1606, Combrit, Bretagne, dans un champ de bléLa terre est lourde, le soleil cogne contre sa nuque. Encore et toujours, inlassablement, dans cet immense champ. C'est comme s'il en... [+]

Nouvelles

La Terrasse

Hermann Sboniek

C’est une terrasse en bois au-dessus de la jungle Birmane. Elle ceinture une maison construite à flanc de colline. Sa partie la plus large semble posée sur des frangipaniers en fleurs. Puis le... [+]