rejeunesse 3

il y a
6 min
22
lectures
1

Soyez les bienvenus dans mon multivers! Si le hasard vous guide jusqu'ici, peut-être trouveriez-vous quelque chose qui ne vous soit pas indifférent  [+]

*** insomniaques et incurables

Les discussions continuent, se prolongent et s'intersectent. Des questions-réponses et des informations se croisent. On dirait que chacun est entrain d'apprendre à connaître l'autre, via une petite dernière partie de billard, de flipper et de baby foot, sous une magnifique mélodie immortelle venue tout droit des années soixante, grâce à un vieux juke-box aussi motivé par ce projet.
Ah quelle soirée!
Même plus tard dans la soirée, après s'être quittés, les jeunes et les papys, de nouveaux divisés, remémorent ce qui vient de se passer. Peut être que tout simplement, chaque génération n'aurait jamais cru cette magie possible!
Des fois, autour de nous, tout près, il peut y avoir plein de choses magnifiques à découvrir; et si le hasard ne nous force pas le faire, peut être qu'il faut qu'on se force nous même, juste un petit peu, par simple curiosité.

Tout le monde est rentré chez soi, au chaud, endormi dans son lit, sauf le vieux barman, insomniaque et incurable depuis belle lurette, qui prend déjà les devants pour rajeunir et recolorer son bar. Mais il n'est pas seul, son Jacky lui tient compagnie, lui aussi insomniaque et incurable.
Rangements, nettoyages, dépoussiérages, recoloriages, découpages, bricolages, bref tout ce qui se termine par "ages", en ayant déjà la tête dans les nuages.

- Quelle belle soirée n'est ce pas Jacky!?
× Oui, c'est fou comme je me sens rajeuni, tu ne peux pas imaginer. J'ai suffisamment d'énergie pour te remettre à neuf tous tes flippers et ton vieux juke-box. Ouais là, tout de suite, maintenant!
- Tu es sérieux?
× Mais oui! Allez sors moi tous tes outils, l'électronique, ça me connaît, comme tu le sais. Si tu veux on pourrait faire une course toi et moi, qu'est ce que tu en penses?
- Je ne sais p...

Tout à coup, une silhouette entre dans le bar et interrompt brusquement cette conversation privée. S'ils n'étaient pas géronto, les deux amis auraient sûrement sursauté. De toute façon, l'homme est entré et a interrompu tellement vite qu'ils n'ont pas eu le temps de s'effrayer.

L'un des avantages d'être vieux et lent, c'est de ne pas avoir assez de temps pour s'effrayer de panique. C'est pour ça que les vieux semblent plus sages et plus sereins.

+...Dans ce cas là pas sans moi, je veux être dans la partie!
- Tony? Tu n'es pas chez toi, entrain de dormir?
+ Non, je n'ai pas réussi à fermer l'oeil.
× Mais comment veux tu réussir à dormir si tu ne fermes pas l'oeil. En plus on ne ferme pas qu'un oeil, on ferme les deux yeux! Ta maman ne te l'a jamais dit?!
+ Très drôle Jacky! Dis moi alors pourquoi tu es insomniaque et incurable, toi qui sais fermer les deux yeux?
× Ok, tu as raison. Je voulais juste te taquiner, histoire de vérifier que tu es vraiment apte à faire cette petite course de jouvence, car on n'accepte pas les petits joueurs. Tu le sais?
+ Je suis plus joueur que petit, ça a toujours été le cas non?
- C'est vrai. Bienvenu dans le club des insomniaques et incurables, Tony!
× Bon, les flippers et le juke-box sont déjà pour moi.
- Moi, je prends toute la déco, les couleurs tout ça.
+ Il me reste quoi alors? Vous avez presque tout nettoyé déjà!
- Si tu veux, aide moi.
+ Ok.
× C'est pas juste les filles, deux contre un!? Ha ha ha! Je vous ai connus plus fair-play.
+ Oui, mais nous, on a une plus grande surface!
× Ça se voit que tu n'as jamais exploré les composants de la carte mère d'un flipper!
+ Mais là, tu auras encore plus de mal, car ces cartes sont devenues grand-mères maintenant!

[Ha ha ha!...rire général]

- Bon allez, je nous sort une bouteille pour accompagner cette course. Prenons un verre avant de commencer!
× Ah les géronto, c'est pas bien de se doper! C'est pas olympique du tout!
+ De toute façon, dopé ou pas, le plus important c'est de partir pisser, non?! Il a pas dit ça, Coubertin?
- Si, il me semble qu'il l'a dit...et même répété!

[Ha ha ha!...rire général]

-...Bref, je ne sais plus, il faudrait que je demande à mon petit Hugo.
× Tiens en parlant de ton petit génie, il n'est pas en vacances pendant ces deux semaines?
- Ah tiens si, j'avais complètement oublié! Ses parents auraient pu me le laisser, ils savent qu'il serait resté volontiers. Je comprends pas.
+ Tu n'as qu'à les rappeler demain et leur dire qu'on viendra le chercher toi et moi, puisque c'est trop loin pour eux d'aller et de revenir tout le temps.
- Mais qui s'occupera de mon bar.
× Ne t'inquiète pas, je m'en chargerai. Rappelle toi, moi aussi j'ai tenu un bar pendant une dizaine d'années. En plus ce tournoi, sans notre petit génie, tu l'imagines?
+ Ouais, ce serait comme un anniversaire sans cadeau.
- Tenez, en parlant de cadeau, il faudra qu'on pense à cette petite...comment s'appelle t elle déjà?...
× Alicia, la petite commerciale, elle s'appelle comme une de mes petite-filles.
- Oui, voilà, Alicia. C'est elle qui a eu cette idée de tournoi. Je dois lui faire un cadeau.
+ Justement, on demandera à ton petit Hugo, il saura sûrement mieux que nous, lui qui retient tout et qui est connecté à tout ce qui se passe.
- Tu es sûr Tony, que tu veux m'accompagner pour chercher le petit?
+ Oui, et c'est moi qui roule. J'ai pas confiance en ta vieille caisse.
- Ok, merci les géronto. Je ne sais pas ce que je ferais sans vous.
× Ben commence par les appeler demain matin déjà.
- Ok, je le ferai. Tiens, avant que j'oublie Jacky, un peu d'argent pour des achats supplémentaires, on ne sait jamais. Normalement, à la cave, tu as déjà tout ce qu'il faut mais avec les jeunes générations, on ne sait jamais, ils ont forcément envie d'autres trucs plus à la mode.
× Bien. Bon, c'est pas ça les gars mais moi, j'ai une course à gagner cette nuit! Et mes cartes grand-mères et mon vieux juke-box réclament la victoire et la jeunesse. Alors excusez moi si je prends un peu d'avance.
+ Non, pas question de te laisser de l'avance, vieille bicque! La dernière fois, personne n'a pu te rattraper.

Voilà, la course à la remise en état et la décoration du bar a démarré. Objectif pour Jacky: remettre à neuf tous les composants électroniques des flippers et du vieux juke-box, ainsi que la déco extérieur. Il est très confiant. Cette tache, pour lui, c'est comme demander à une petite fillette de colorier une fleur. Ce sera fastoche, comme pour manger la cerise sur le gâteau!
Pour Tony et le vieux barman, le reste à faire, en enlevant tout ce qui a déjà été fait par les deux premiers géronto insomniaques et incurables, avant l'arrivée du vieux Tony.

Là aussi, le match semble démarrer très très serré. Jacky enlève le vitre du premier flipper et explore sa carte mère, après avoir contrôlé la pile. En réponse spontanée et non calculée, Tony arrache tous les vieux rideaux qui n'ont plus de classe tandis que le vieux barman remet à neuf la fonctionnalité correcte et le confort ludique du babyfoot.
Les concurrents se donnent à fond, coup pour coup!
Et sans le savoir, ils font ça encore et encore, avec une simultanéité presque calculée, jusqu'aux premières lueurs matinales. Uppercuts, low kicks, high kicks, middle kicks, étranglements, projections, tous les coups sont permis et utilisés. Pour remettre à neuf, il faut déployer toutes les techniques et toutes les technologies. Du coup le temps semble s'inverser. Au fur et à mesure qu'il passe, les poussières disparaissent et les cartes grand-mère des flippers retrouvent toute leur joie de vivre, comme si elles venaient de sortir de l'usine, avec de nouveaux composants et transistors.

Les premiers rayons de lumière éclairent une toute nouvelle renaissance, plus colorée et plus magnifique qu'autrefois! WOOOW! MA-GNI-FIQUE!! Ils ont réussi ces vieux géronto. Comme quoi, on n'est jamais trop vieux.
L'extérieur est tellement beau, indicible!
L'intérieur déjà prêt pour accueillir les premières décorations de cet anniversaire, fait scintiller sa magnificence omniprésente, sous une lumière ambiancée.
Ils ont tous les trois gagné puisqu'aucun n'a perdu son temps. Et pour se récompenser de ces efforts de passionnés, ils finissent cette course en ouvrant une autre bouteille de whisky, admirant la perfection de leur travail d'équipe, prisonnier d'un sentiment de satisfaction indecriptible qui semble encore les surprendre.

Ça y est, un nouveau bar est prêt à accueillir de nouveaux clients! Cet anniversaire et ce tournoi ne peut qu'avoir lieu, peut être même plutôt que prévu!
Une silhouette pas du tout inconnue semble déjà s'intéresser à ce qui se prépare ici, dans cet endroit qui, pour elle qui n'a pas suivi la métamorphose, a surgi de nulle part.

$ Vous venez de finir les travaux, chers Messieurs?
× Oui, si on peut dire ça comme ça.
$ Bravo, c'est vraiment magnifique cet extérieur un peu futuriste. On a l'impression de voyager dans le temps, dans le futur mais sans vraiment quitter son passé.
- Merci pour le compliment, je vous sers un verre?
$ Volontiers. Merci.
+ Votre visage ne m'est pas du tout étranger. Seriez vous une star de cinéma par hasard? Excusez moi si je ne vous reconnais pas, mon âge trop avancé me joue souvent des tours d'amnésie.
$ Non, je suis juste un entrepreneur. Je construis de grosses structures. Vous avez dû me voir à la télé ou dans les journaux. Justement, j'étais en train de repérer des emplacements pour une toute nouvelle construction insolite. Un nouveau concept d'un client très exigeant.
- Je vois.
$ Le terrain à côté est à vous? Il m'intéresse bien. Juste assez grand pour la structure que j'envisage de construire.
- Oui, il est à nous.
×+ Comment ça à nous?!! Tu es le seul propriétaire!
- Non, à partir de maintenant, il est à nous les géronto et aux petits morveux. Je suis trop vieux pour m'en occuper seul. En plus, il n'a pas beaucoup servi jusqu'ici.
×+ ????  :) ##$$***
$ Bien, dans ce cas, seriez vous prêts à le vendre?
× Ça dépend, nous devons d'abord consulter nos petits morveux.
$ Vos petits morveux!??
- Oh excusez nous, cher Monsieur. C'est juste qu'on n'a pas le droit de décider seuls car des étudiants peuvent avoir d'autres projets.
$ Je comprends. Mais ne craignez pas de vous faire manipuler, je ne suis pas du tout un commercial. D'ailleurs votre prix et vos conditions seront les nôtres, mon client n'aime pas faire traîner ce genre de projet.
Regardez, tenez, je vous laisse ce plan avec les explications. Vous en discuterez avec vos étudiants. Je repasserai. Merci pour le verre. Bonne journée, messieurs. Vraiment magnifique votre bar, bravo!
- Merci, bonne journée à vous!
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Badiste001
Badiste001 · il y a
Bravo, une fois de plus on veut connaître la suite !
Image de Moeun Touch
Moeun Touch · il y a
Oui il y aura la suite :)
Merci pour la lecture.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Carton

Francis Boquel

On l’appelait Carton. Par métonymie, si on veut. Il n’y avait pas le moindre mépris dans ce surnom : ça lui allait bien et ça rendait bien compte de la réalité de sa vie, c’est tout... [+]