Nuages

il y a
2 min
64
lectures
8

40 ans dans l'industrie, les machines et la robotique ça laisse des traces... et des interrogations ! Heureusement la découverte tardive de l'écriture me permet d'aller au delà d'une rude ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

La tête posée sur le dossier du transat, les jambes tendues, les doigts croisés sur le ventre, il respire lentement. Le regard suspendu aux nuages, il se laisse emporter par leur métamorphose comme s'il suivait un lointain troupeau de moutons déambulant dans les alpages. Ces nuages semblent si proches. Il y projette ses pensées qui n'en sont plus vraiment, juste des sensations fugaces qui surgissent, se chevauchent, glissent et se perdent dans les volutes gracieuses des cumulus au-dessus de l'écume des vagues.
Sait-il à cet instant où il se trouve ? Quelle heure il est ? Et même qui il est ?
Le temps et l'espace se confondent comme se mêlent le ciel et la mer. Il est tout entier ce nuage animé d'une vie propre qui efface les souvenirs lointains, les rêves avortés, les peines passagères, les bonheurs insaisissables, toutes ces choses qui nous rappelle à la vie ; vie à laquelle chaque être s'accroche coûte que coûte.
Pour l'heure sa conscience s'évapore, son corps n'est plus. Perdu dans ce présent réconfortant, plus rien d'autre n'existe et il se laisse doucement envahir par une apaisante sérénité.
Est-ce cela la plénitude ? Que cherche-t-il vraiment ?
Soudain une mouette vient érafler le ciel, cisaillant sa rêverie d'un brutal coup de canif. Tout lui revient d'un coup. Il ferme un instant les yeux, respire la brise iodée que lui apporte l'océan. Il se redresse, se lève lentement avec peine. Il regarde ses mains, si vieilles, si tremblantes, ses mains qui ont tant donné, tant reçu, ces mains qui ne servent plus à rien, comme ce corps qui chaque jour qui passe répond de moins en moins à sa volonté.
Dernier éclat d'une conscience déclinante, sa décision est prise. Il l'accepte sans réserve, c'est une telle évidence. Il est temps pour lui de rejoindre le territoire immense qui l'appelle, celui des ciels, des nuages, des océans, des étoiles, du grand tout auquel il a toujours eu le sentiment d'appartenir.
Le sable est chaud sous ses pieds. Il esquisse un premier pas tremblant, puis un deuxième, puis un autre. Il regarde droit devant lui. Se laisse envahir par les éléments. Tout lui parait simple désormais. Vient la morsure froide des vaguelettes sur ses maigres jambes.
La mer est son amie, il lui fait confiance, elle saura l'accueillir avec bienveillance et pour cela il lui accorde une éternelle reconnaissance.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Un joli texte, tout en sensibilité...
Image de Mitch31 M
Mitch31 M · il y a
Merci Brigitte d'être passée et surtout d'avoir apprécié.
Image de Alain Peltier
Alain Peltier · il y a
J'ai beaucoup aimé ton texte plein de finesse, sensibilité. Le rythme s'accorde avec le sujet.
J'aime quand tu sors de ta zone de confort. ;-)

Image de Mitch31 M
Mitch31 M · il y a
Merci Alain. Je sais parfois faire preuve de sensibilité mais malheureusement ou heureusement ça ne dure jamais très longtemps !
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Nous sommes loin des cuisines, et j'apprécie un univers différent soutenu par une écriture fine, subtile pour évoquer la finitude de l'être dans un départ pour un ailleurs "maîtrisé" :) Vous êtes un grand sensible sous votre toque de chef cuistot des mots :)
Image de Mitch31 M
Mitch31 M · il y a
Merci Mijo pour ces compliments. Il m'arrive parfois de sortir de ma zone de confort mais je vous rassure ce n'est que passager ;-))
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Vous n avez pas à rougir, la sauce était bonne :)
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Comme cela change! J'ai aimé.
Une info: je vais prendre un peu de recul... je sera donc plus discret... Bien bel été...

Image de Mitch31 M
Mitch31 M · il y a
Merci Phil. Bel été à toi aussi et reviens nous vite.
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
:-)

Vous aimerez aussi !