2
min

71 lectures

5

J'emergeais lentement d'un épais brouillard, mon corps était lourd.Mes paupières se soulevaient avec peine, et je commençais à entrevoir une vague silhouette, puis je replongeais dans l 'inconscience.
Soudain, alors que je rêvais j 'entendis mon nom répété plusieurs fois...
"Peter...Peter"
Et là une surprise de taille finit par me sortir de ce coma où j 'étais plongé, je reconnaissais cette voix.
"M.M..Mar..Mark!!!"...l'homme qui se dressait devant moi était un ami de jeunesse, nous avions suivi le même cursus scientifique dans une prestigieuse université, mais Mark était mort !.
Lentement je tournais la tête autour de moi, et, abasourdi, totalement sorti de mon état comateux, je fixais l 'homme qui souriait devant moi.
"Bienvenue à "New Aran" mon monde Peter et peut être le tien désormais si tu le veux.
J'étais en état de choc, Mark avait eu un accident de voiture, j'avais assisté à son enterrement, consolé Elisabeth son épouse et serré dans mes bras Brian son fils unique.
Mark continuait de sourire, puis me tendit un verre d'eau, que je bu d'un trait.
"Où sommes nous ?....Mark explique moi où je vais devenir fou, dis moi que je rêve, je vais me sortir de ce rêve !!!".
Mark pris la parole.
"Tu ne rêve pas Peter, c'est bien moi Mark ton ami de toujours, et nous sommes sous la mer la nouvelle Aran".
Je répondis
"Ton projet de vie sous la mer a vu le jour?...si je puis m 'exprimer ainsi!".
"Oui Peter".
"Tu y est arrivé ?"
"Parfaitement Peter, viens nous allons ensemble découvrir ce qui te faisait tant rire pendant nos études".
J'avais du mal à me remettre de cette révélation, et Mark compris instantanément mon malaise.
"Ne crains rien Peter tu est en sécurité, mais avant de te convaincre de la réalité des lieux, je dois t'avouer une chose, pour comprendre la suite".
J'étais tout ouï, mais passablement KO debout.
"Tout d'abord, comme tu le constate je suis vivant, et bien vivant, pour développer mon projet dans le plus grand secret, ma mort fût une mise en scène".
Celà je venais de le comprendre, l assimiler, serait plus difficile.
Tout en discutant sur le processus pour faire croire à sa disparition, Mark me mena au travers d'un couloir, on franchit une porte, et je restais stupéfait, je découvris un immense dôme de verre, d'une taille inimaginable, et là, une vie terrestre luxuriante comme je l'avais connu là haut, prenait vie sous mes yeux.
Toutes les espèces qui butinaient se posaient de fleurs en fleurs, des plantes rares, des couleurs acidulées, pastels, des blancs éclatants.
"Ceci est la serre comme tu vois Peter".
Je restais interdit devant tant de beauté qui offrait un spectacle de commencement du monde.......de paradis.
Nous traversâmes l 'immense dôme grâce à un système de tapis glissants, puis nous arrivâmes à un second, tout aussi surdimensionné, et là des hommes, des femmes, d'un grand âge vivaient en ce lieu, tous souriaient.
"Peter je te préviens tu vas avoir un choc, mais je te demande d'être à la hauteur de cette révélation".
Là je me suis mis à trembler, bien que je fîsse tous les efforts nécessaires pour ne pas m'evanouir, quand nous arrivâmes dans la pièce où jouaient au bridge deux personnes âgées, je ne pus m'empêcher de lâcher un cri......non....ce n 'etait pas possible !!!!.
Assis face à la table où jouaient le couple souriant je reconnus mes grands parents morts depuis trente ans.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Le passage est franchi, l'autre côté du miroir se dévoile...
Votre texte est prenant, embarqué d'un bout à l'autre sans retenue j'ai beaucoup apprécié.
Un simple " j'aime " est bien peu pour cette belle réussite.
Sans vouloir vous obliger je vous propose une nouvelle en finale du GP automne.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-chacun-sa-justice
Merci.

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
He bien comment vous remercier c est très gentil à vous et au plaisir de découvrir votre oeuvre merci jusyfa
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli texte surréaliste plein d'imprévus... extraordinaires ! Bravo, Bernadette. Je clique sur j'aime.
Je vous invite à une petite balade dans les dunes si vous avez le temps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes C'est un poème en finale automne. Bonne journée à vous.

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Comme vous êtes gentil Jean je vous remercie infiniment et j ai hâte de découvrir votre oeuvre egalement
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Alors, bienvenue à vous, Bernadette !
·
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Une belle découverte, c'est très profond.

Mon poème ''je tresse l'odeur'' est en finale merci de soutenir

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Merci beaucoup adline à mon tour de vous lire et de découvrir votre nouvelle
·
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Merci. Adlyne
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Un bel espoir.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite et réussie ! J'aime ! grâce à vos votes,
“Isère en Mouvement” est en FINALE pour le Prix Short Paysages 2018.
Une invitation à renouveler votre précieux soutien ! Merci d’avance et bonne soirée !

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Ho merci keith c est gentil ça me va droit au cœur je vote pour vous car je vous suis avec grand plaisir dans vos aventures
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand merci, Bernadette ! Bonne soirée !
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
J'ai nagé entre fantastique et science fiction !
En attendant, si jamais tu souhaites promener sous la pluie violette ... https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/et-dans-ma-tete-en-boucle-reviendra-purple-rain

·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Merci miraje je vais aller me promener effectivement sous la pluie violette à très vite
·