Le chien d'abord!

il y a
5 min
102
lectures
27

C'est très gentil à vous de m'avoir accueillie sur la planète des courts. C'est comme si je revenais enfin à moi-même après une longue errance. Je réalise aujourd'hui avec stupéfaction que ma  [+]

« Quand on croise un très beau chien avec son maître, qui doit-on féliciter ?
Le maître ou le chien ?
D'abord le chien »
Jean-Louis Fournier

Je dédie ce récit à Andy, mon ami et à son maître qui se défend pas mal, lui-aussi


Derrière le dos de son maître un chien intrigué scrute le contenu du post que ce dernier est en train de rédiger en s'adressant à ses amis sur Facebook:
« Bonjour les amis.
Je recherche une famille pour accueillir mon chien Andy pour le mois de juillet
Super social, adore les enfants, familles nombreuses sont les bienvenues.
Terrain clos
Merci pour vos réponses
Amitié
Didier»

« Super social, mon œil, se dit le chien en soupirant, cela fait déjà dix années que j'habite avec cet abruti, il n'a toujours pas compris que j'étais introverti. La joyeuse ribambelle de bambins c'est très mignon, mais cela me pompe énormément. Sans compter que je risque d'être privé de randonnées au mois de juillet. Le pire, je peux même pas fuguer. Grâce à ce foutu collier GPS à la con avec suivi en temps réel et sans limite de distance mon maître finit toujours par me retrouver »

Deux jours plus tard :

-Andyyyyyyyyyyyyy ?
-Whaf !
-Où t'étais encore parti mon pote ?
-Whaf, whaf, whaf !
-Ce n'est pas une réponse !
-Dans le pré de la voisine en quête d'amour, comme d'habitude. J'ai ouï dire que l'amour était dans le pré, alors j'en profite !
-Euh Andy ?
-Yes?
-J'ai une surprise pour toi mon Andy
-Aououou!
-Je vais m'absenter pour un court moment, durant le mois de juillet.
-Ouilles, ouilles, ouilles, ouilles, ouilles, ouilles, ouilles,, ouilles, ouilles ouilles, ouilles !
-Un mois sera vite passé, t'inquiète ! Puis on se fera un petit apéro dès que je rentre, c'est promis, promis, tu sais avec les bougies parfumées, les os fourrés triple flavour, les bières et frites pour chiens Snuffle, comme tu les aimes, rien que toi et moi mon Andy !
-Attends, attends, attends, attends, on récapitule, tu m'abandonnes pendant 31 jours longs et interminables, tu appelles cela court toi ? Et tu comptes sur le coup de l'apéro pour rattraper le coup?!
-Je ne veux surtout pas que tu penses que je t'abandonne, OK? Je vais juste partir un peu pour mieux revenir.
-Grrrrrrrrrrrrrr!
-Écoute-moi bien mon beau lardon, je vais te déposer chez une famille très sympa avec plein de gentils enfants pour te tenir compagnie, tu vas te ré-ga-ler !
-C'est cela oui, puis quoi encore ? Je vais me taper tout le mois de juillet à leur rapporter la baballe, c'est cela que tu insinues. Tu n'as pas pensé que je pouvais en avoir ras le bobol à un moment donné ? J'ai autre chose à faire que de jouer aux animateurs de club de vacances.
-T'as pas l'air trop enthousiaste mon Andy !
-Tiens donc !Tu t'attendais à quoi exactement ? Que je remue la queue joyeusement pour te faire plaisir
-Tu vas t'y plaire, je te dis, un peu de flexibilité comportementale, nom d'un chien. Tu adores les enfants en plus !
-Bof!
-Allons, allons, Je sais combien tu les aimes les gentils gosses joueurs tout mimi!
-Roar!
-Mon petit tigrou, je le savais!
-Roar, roarr, roarrrrrrrrrrrrrrr !
Le maître pris à l'improviste par un élan de tendresse irrépressible caresse affectueusement la tête de son chien. Tout de suite ce dernier bascule sur le dos, afin de se faire grattouiller le ventre également.
Eh, oui, Andy est un gros coquin qui ne loupe jamais une occasion pour faire le plein de câlins, toujours en quête de cet amour tactile qui seul peut le rendre heureux, Andy sait très bien qu'une vie sans câlins c'est du flan.

Le lendemain matin :

Le maître vient de déposer Andy chez la famille Perrotin, un papa, une maman, dix poules, un premier coq dans l'avant cour, un deuxième coq dans l'arrière cour, un troisième coq sur le toit, deux lapines copines gambadant sur le pré en quête de nouveautés, deux bambous provenant de Chine, plantés au milieu du jardin et deux dizaines de joyeux gamins, tout excités qui attendaient l'arrivée de la bête avec impatience. Une famille plus nombreuse que cela ce n'était pas possible.
-Et voilà monsieur Andy, fais comme chez toi ! Avec la famille Perrotin tu ne verras pas le temps passer, regarde les gentils enfants qui sont tous là pour te tenir compagnie!
-Oui, oui, je les vois, j'espère qu'ils vont me foutre la paix au moins pour la nuit.
-Tu dis ?
-Oh, rien de très grave. C'est juste que tu vas me manquer espèce d'andouille, les semaines qui suivent n'auront pas la même saveur sans toi !
En dépit du fait que le maître fait parfois le con, le chien est fort attaché à lui, cela crève les yeux. Il aurait même sacrifié sa vie pour ce dernier si la situation le nécessitait. Voilà ce que l'on appelle de l'amour inconditionnel.
Le chien attendri regarde son maître s'éloigner les yeux humides de chagrin. Il cherche à se caser quelque part dans le jardin à l'abri des regards indiscrets, «partir c'est mourir un peu, mourir c'est partir pour toujours, mourir de chagrin est-ce possible? J'espère que non, car je suis sonné en ce moment, cela craint, je suis inconsolable, je vais me mettre derrière ce bambou, tiens, je vais être tranquille pour pleurer un coup»
Tranquille ? Mon œil ! A peine installé dans ce coin du jardin qu'il croyait discret, le chien se fait tout de suite encercler par les gentils enfants des Perrotin. Les petits, débordant d'énergie, l'attaquent à coups de sabre en plastique en poussant des cris stridents, une drôle de façon pour lui souhaiter la bienvenue, les plus déjantés lui tirent la queue avec enthousiasme, d'autres le caressent avec leurs petits doigts gras tâchés de chocolat. Les poules effrayées se sauvent en caquetant. Les trois coqs se mettent au garde à vous. Les lapines couinent et vont voir s'il y a d'autres carottes ailleurs.
Le chien stoïque résiste à cette première vague d'enthousiasme, il se laisse faire gentiment en espérant que cela se passe. Tiens bon Andy, les mômes vont finir certainement par se fatiguer ! Andy sait très bien qu'en tant qu'invité sa marge de manœuvre est limitée, il doit faire bonne figure devant ses hôtes d'accueil, il doit coller à l'image du gentil toutou sociable qui adore jouer avec les enfants.
"Je suis social, très très social, super social, je suis un gentil toutou, j'aime jouer avec les enfants, j'adore jouer avec les enfants, je suis social, oui, super social, passionnément, à la folie. Je vais finir sûrement par avoir un moment de répit à l'heure du repas", se répète-t-il inlassablement comme un mantra, que néné. Les enfants n'ont pas de limites, dit la sagesse populaire, elle ne croit pas si bien dire.
Les petits diables inlassables s'en donnent à cœur joie, ils ont mis le turbo à fond, à fond, plus rien ne pourra les arrêter hélas, aussi bien que la fiesta se poursuit tout au long de la journée. Pauvre Andy ! A un moment donné l'image du toutou joueur qui se laisse mener par le bout de la baguette finit par craquer. Andy n'a désormais qu'une seule envie, se sauver.
"Je suis un peu comme François Truffaut dans Les quatre cents coups, dès que je me sens à l'enfermé j'ai envie de fuguer".
Malheureusement le terrain est clos, exactement comme son maître l'avait souhaité. des murs et des murs en pierre séculaire de dix mètres de hauteur entourent la totalité de la maison, pire que la prison d'Alcatraz.
Il n'y aura plus de randonnées pour le mois de juillet mon poulet, seuls les gentils bambins des Perrotin pour te tenir compagnie.
Dans un moment d'exaspération profonde Andy finit par bouffer son collier GPS, cela ne risque pas de lui servir durant le mois de juillet, de toute façon. Le chien le mastique longtemps, longtemps avant de l'avaler, d'abord il s'attaque au boîtier étanche qu'il fait craquer d'un seul coup de mâchoire bien ajusté, ensuite il enchaîne avec le traceur GPS, la batterie rechargeable, la carte Sim pour terminer qui tombe à point, comme la cerise sur le gâteau. Et voilà c'est fait, maintenant Andy peut profiter du reste de son séjour chez les Perrotin le cou léger, l'esprit tranquille, sans s'encombrer d'objets inutiles. (Il a déjà suffisamment d'ennuis comme ça)
Le maître sera sans doute si content de retrouver Andy à son retour des vacances qu'il n'en lui tiendra pas rigueur.
27

Un petit mot pour l'auteur ? 56 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Un récit touchant sur un aspect de la relation homme-animal de compagnie. Nos amis à quatre pattes ressentent et nous apportent tant de choses. Une de mes connaissances organise des ateliers de communication pour améliorer la relation du maître et de son chat/chien. Une belle initiative (rare encore chez nous) !
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Je trouve qu'il faut vraiment généraliser cette pratique, les chiens méritent vraiment le meilleur et tous les maîtres ne sont pas très bienveillants envers leurs amis à quatre pattes. Merci pour la visite Olivier!
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
J'adore ton chien, mais pas son maître ! Il ne mérite pas l'amour que lui donnera toujours son compagnon à quatre pattes ... Adopter un chien c'est comme adopter un enfant qui ne vivra que 14 ou 15 ans, alors il faut l'aimer très fort ...
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Tout à fait d'accord avec toi. Merci pour ta visite qui me fait chaud au coeur et à bientôt Julien!
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
On compatit avec ce pauvre chien dont tu décris si bien les états d'âmes. Un seul bémol, un mur de 10 mètres, t'es de Marseille, toi 🤣
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Eh oui, je voulais vraiment des murs qui soient à la hauteur quoi, au début je pensais à une forteresse qui se perdait dans les nuages, mais ensuite j'ai décidé de raccourcir un peu la hauteur. Merci pour ta visite Mr Loodmer!
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
🤣🤣🤣
Image de Adrien Voegtlin
Adrien Voegtlin · il y a
Très, très attachant Andy en villégiature décrit par une écrivaine de talent. J’adore !
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Merci pour ce retour, je suis touchée!
Image de Duje
Duje · il y a
Façon d'écrire et thème hyper savoureux . Excellent , bravo .
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Je suis trop contente que cela te plaise, merci mon cher Duje!
Image de Duje
Duje · il y a
Tu es une artiste , ta faconde, une corne d'abondance de mots si faciles à comprendre , si évocateurs , si fluides, si entrainants , du réel , du vécu, tu devrais écrire des pièces de théâtre .
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Mais oui, je sais., je le sens. parfois j'ai envie de faire vraiment court et simple, comme les petites scènes de ménage sur M6.
Et toi tu es un poète démiurge qui sait parler à l'oreille des sirènes de Rennes (et ailleurs).

Image de Duje
Duje · il y a
Démiurge , un peu trop important en ma faveur . Elena tu es un amour de gentillesse . Les sirénes de Rennes ? Ah ! donc prière amie de lire "La sirène de la rivière"
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Agréable texte ☺
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Merci pour le passage Maud!
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Qu'est ce qu'on les aime ces amours à 4 pattes..... J'en sais quelque chose....
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Ouiii, ils m'inspirent énormément, je traverse comme ça des périodes durant lesquelles les chiens et les félins m'inspirent bien plus que les humains. Merci pour le passage Lange!
Image de Anne K.G
Anne K.G · il y a
Un changement de point de vue aussi jouissif qu'intéressant.
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Je suis contente que cela vous plaise. Merci Anne!
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Quel plaisir de reprendre contact
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Mais tout le plaisir est pour moi cher Eric, merci pour le passage!
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
La dépendance attitude! Du maître, du chien, voir du chat...
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Oui, j'ai tenté d'élargir la palette autant que possible. Merci pour la visite, cela fait toujours plaisir!

Vous aimerez aussi !